Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 29 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Annuaire communes, villes et villages de la Charente-Maritime. Répertoire, liste de sites - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Guide : Villes, Villages > Charente-Maritime
Guide : Villes, Villages
Annuaire des communes de la Charente Maritime : répertoire des sites officiels et personnels consacrés aux villes et villages présents sur le Web
Charente-Maritime
 
Office de tourime de vaux sur mer en Charente Maritime, entre Bordeaux et la Rochelle.
 
 
Serveur Officiel de la Mairie de Saint Jean d’Angély. Il était une fois (Cartes postales et commentaires sur l’histoire de Saint-Jean-d’Angély). Une nécropole découverte sur les bords de la Boutonne au nord-ouest de la ville atteste de l’occupation du site depuis 9000 ans. Puis au 1er siècle avant J.C, s’y étend une villa gallo-romaine, Angeriacum. Pillée par les Barbares (Germains) et les Bagaudes (Gaulois), une chapelle et une résidence des ducs d’Aquitaine sont édifiées sur son emplacement. En 817, Pépin 1er d’Aquitaine, petit-fils de Charlemagne, y reçoit une relique que l’on dit être le crâne de Saint Jean-Baptiste. Un premier monastère est fondé, autour duquel un village se développe. Rapidement, la puissance de l’abbaye fondée en 1010 et la présence de la relique mise en valeur par les Bénédictins de Cluny entraînent le développement de la ville. Saint Jean d’Angély devient une étape majeure sur le chemin de pélerinage de Saint Jacques de Compostelle.
 VISITER ce site
 
Histoire de St Jean d’Angély, la légende du chef de St Jean le Baptiste, les attractions touristiques, les associations... Sur les rives de la Boutonne s’étendait une villa gallo-romaine, Angeriacum, dont on sait peu de choses et qui finit par être pillée par les barbares. Une chapelle et une résidence des Ducs d’Aquitaine furent par la suite édifiées à son emplacement. En 817, Pépin, duc d’Aquitaine & petit-fils de Charlemagne, y reçut miraculeusement une relique que l’on dit être la tête de Saint-Jean le Baptiste, ramenée d’Alexandrie par le moine Félix. Un monastère fut fondé, puis un village se développa autour comme c’était toujours le cas à l’époque (activité économique créée par le monastère). Angeriacum devint Saint Jean d’Angéry, puis, les mutations de la langue française aidant : Saint Jean d’Angély. La ville ayant été ravagée à plusieurs reprises (850, 860 et 876) par les Vikings, basés non loin, à Taillebourg, la précieuse relique fut perdue et l’abbaye détruite. En 940-941, le roi Louis d’Outremer décide de refonder l’Abbaye et c’est en 1010 qu’une abbaye bénédictine est finalement solennellement fondée et prise en charge par l’abbé de Cluny, Odilon. Sa puissance et son rayonnement s’accrurent rapidement et elle devint une étape majeure sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.
 VISITER ce site
 
C’est la commune la plus vaste du canton. Elle présente aussi le territoire le plus complet du point de vue des activités et des paysages : les terres calcaires de l’ancienne " île " de Saint Just, des marais doux (dits " marais gâts ") dans les marais de Brouage au Nord, des marais salés au sud du côté de la Seudre. LE PARADIS DES GRENOUILLES ET DES OISEAUX : Les deux tiers de la superficie de la commune sont constitués de marais, soit 3 100 hectares, tant doux que salés. Depuis toujours, ils constituent un lieu de vie et de nidification pour de très nombreuses espèces de canards, gallinacés, limicoles, rapaces, passereaux et autres oiseaux, et un très vaste territoire de chasse. Ces vingt dernières années ont vu apparaître des espèces inconnues jusque là : hérons cendrés, garde-bœufs, aigrettes, cigognes, cygnes, échasses blanches sont visibles en grand nombre, mais on aperçoit aussi parfois des spatules ou des ibis. Cette vie sauvage du marais est un enchantement pour les amoureux de la nature et des oiseaux, mais a aussi bouleversé des habitudes de pêche (grenouilles et anguilles) et de chasse ancestrales : elle a entraîné des mesures de mise en réserve de près de 500 hectares de marais pour la protection de la faune sauvage. Les marais ont ainsi acquis une grande attractivité touristique : les chemins et taillées empierrés ou goudronnés servent autant d’accès aux entreprises ostréicoles, qu’aux territoires de chasse et aux promeneurs à pied ou en vélo.
 VISITER ce site
 
Le village de Saint Martin de Coux, son actualité, ses commerçantet artisans, sa vie associatives et ses festivités.
 VISITER ce site
 
Sainte-Marie-de-Ré, charmante commune de la côte Sud de l’île de Ré ( charente Maritime ), est heureuse de vous accueillir : son histoire, ses lieux insolites, ses pistes cyclables, ses photos..
 VISITER ce site
 
Saintes (site officiel)
Bienvenue sur le site officiel de la ville de Saintes. L’Office de Tourisme de Saintes et de la Saintonge, ses partenaires hôteliers, restaurateurs, commerçants et autres professionnels du tourisme sont heureux de vous accueillir sur ce site et de vous faire découvrir une région où l’histoire rejoint le présent.
 VISITER ce site
 
Saintes (off. de tourisme)
Site officiel de l’Office de Tourisme de Saintes et de la Saintonge permettant l’information sur les sites, les hébergements, les restaurants, les loisirs, les manifestations et l’accés aux sites des partenaires régionaux.
 VISITER ce site
 
Mairie de la commune de Saujon. Découvrez la ville de Saujon en Charente-Maritime, la tranquillité de ses berges, l’animation de ses rues, les bienfaits des soins thermaux.
 VISITER ce site
 
Site officiel de la commune de Soubise. Patrimoine, tourisme et vie locale.
 VISITER ce site
 
Le site officiel des Taillebourgeois, village authentique en Charente-Maritime.
 VISITER ce site
 
Trizay : tourisme, loisir et patrimoine en Charente-Maritime. A découvrir l’abbaye romane, les jardins de compostelle, le lac, la base de loisirs. Bordé par la vallée de l’Arnoult, Trizay est la liaison naturelle entre pays Rochefortais et entrée nord de la Saintonge Romane. Placé sur la route des Trésors de Saintonge, ce petit village tranquille décline ses trésors entre verdure : "les jardins de Compostelle", culture : "l’Abbaye Saint Jean l’Evangeliste" et loisirs : "base de loisir du Lac du Bois Fleuri".
 VISITER ce site
 
Vandré est une commune de 730 habitants en Charente Maritime. A 30 km de La Rochelle et de la mer, et avec 325 jours de soleil par an, c’est une station verte avec un village de vacances et une animation toute l’année. Ce site a pour objet de présenter le village (lieux, histoire, organisation). C’est aussi le point d’information de tous les Vandréens (infos municipales, programmes des associations...).
 VISITER ce site
 
VARAIZE, commune de 600 habitants, est située au Sud-Est de St Jean d’Angély en Charente Maritime sur la départementale 130. A 30 mètres d’altitude, elle a environ une superficie de 1950 hectares. Notre commune est traversée par la rivière ’LA NIE’. Deux explications s’opposent pour l’éthymologie de son nom. Celle, la plus couramment exprimée est que VARAIZE tire son nom de cette rivière qui la traverse, LA NIE (var : ruisseau en Celte). L’autre est que VARAIZE occupée par les Romains tire son nom de son homologue italien ; ’Varèse’. A l’époque gallo-romaine VARAIZE était située sur la voie Poitiers (Limonum) Saintes (Medialonum), voie romaine bien entendu dont le pont du bourg en dos d’âne, ’le grand pont’ serait un vestige. Des restes de cette chaussée ont été retrouvés près du bourg en 1925. A signaler une architecture civile, le logis de la Richardière mais le joyau de la commune est incontestablement l’église classée dont la construction débuta au IX siècle pour s’achever à la fin du XI siècle.
 VISITER ce site
 
Mer, soleil, ocean atlantique : Office du tourisme de Vaux sur Mer, près de Royan (FRANCE)- charente maritime.
 VISITER ce site
 
Office de tourime de vaux sur mer en Charente Maritime, entre Bordeaux et la Rochelle.
 VISITER ce site
 
Accéder aux pages < 1 | 2 | 3
 
 

 


Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !