Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 23 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

14 octobre 1263 : le roi de France Saint-Louis est arbitre entre Henri III, roi d'Angleterre, et ses sujets

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Octobre > 14 octobre > 14 octobre 1263 : Saint-Louis est (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 14 octobre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
14 octobre 1263 : Saint-Louis est arbitre
entre Henri III, roi d’Angleterre,
et ses sujets
Publié / Mis à jour le vendredi 12 octobre 2012, par LA RÉDACTION
 

Le comte de Leicester avait soulevé tous les barons contre ce faible monarque. Les troubles avoient duré fort longtemps ; et c’eût été une occasion très favorable pour le roi de France de reprendre les provinces qui étaient au pouvoir des Anglais depuis le mariage d’Eléonore de Guyenne avec Henri II. Mais saint Louis ne voulut pas en profiter : au contraire il fit tous ses efforts pour réconcilier le prince avec ses sujets. Henri III et les barons, touchés de cette conduite généreuse, le choisirent pour arbitre dans leurs différends, et promirent de se soumettre à son jugement.

Saint-Louis
Saint-Louis

Louis, dans une assemblée du 23 juin 1264, proposa un plan qui devait réunir tous les partis, si les passions pouvaient se soumettre à la voix de la raison et du devoir. Il rendit au roi son autorité ; il voulut que les seigneurs lui remissent les places dont ils s’étaient emparés ; il supprima le conseil aristocratique qu’ils avoient établi ; mais d’un autre côté il désira que le monarque ne tirât aucune vengeance des injures passées. Henri III cédant à ses conseils, promit une amnistie générale pour les rebelles.

Malheureusement cette médiation si glorieuse pour saint Louis n’eut pas un effet durable ; les troubles d’Angleterre se renouvelèrent bientôt.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !