Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
le 23 octobre dans l'histoire [voir]  /  notre librairie [voir]  /  nous soutenir [voir]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


Proverbe, expression populaire : Abondance de bien ne nuit pas. Origine, signification - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > Abondance de bien ne nuit pas

Expressions, Proverbes

Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française


Abondance de bien ne nuit pas
Publié / Mis à jour le lundi 21 novembre 2011, par LA RÉDACTION

 
 
 
C’est une façon de dire que l’on n’a jamais trop d’avantages ni trop de richesse

Quoi qu’il soit prouvé par beaucoup d’exemples qu’une grande fortune expose à de grands dangers celui qui la possède, néanmoins la soif de l’or est telle qu’elle accapare complètement l’esprit de ceux qui veulent posséder des richesses. Il est notoire, du reste, que la possession de l’or aveugle ceux qui en jouissent.

Elle est regardée par les philosophes anciens et modernes comme contraire à la vraie félicité que l’on rencontre plus souvent dans les intérieurs modestes, dans l’état moyen entre la pauvreté et la richesse, appelée par le poète Horace (livre II, ode 7) : Aurea mediocritas, qui signifie la médiocrité de l’or, et mieux la médiocrité aussi précieuse que l’or. C’était aussi l’opinion de notre grand orateur sacré Fléchier (1632-1710), qui disait que le bonheur ne se rencontrait que dans un genre de vie frugal entre la pauvreté et les richesses.

Voltaire ne pensait pas de cette façon lorsqu’il fit ce vers : « Le superflu, chose très nécessaire ». Nombreux sont les exemples qui affirment le contraire. Auguste, neveu de César, disait à Mécènes, son ministre et son confident : L’opulence vient plutôt de la modération dans les dépenses que de la quantité des recettes. Quelques années auparavant, Térence avait exprimé son opinion sur les biens de la fortune dans les vers suivants :

Bona fortuna sunt ut illius animus qui ea possidet ;
Qui scit uti, ei bona : illi qui non ititur recte mala

dont voici le sens : Les biens de la fortune sont comme l’âme de celui qui les possède ; ce sont des biens pour l’homme qui sait en jouir et des maux pour celui qui en abuse. Ces paroles sont d’autant plus vraies que si l’opulence n’apporte pas d’obstacle au bonheur, elle entraîne souvent après elle de fâcheux inconvénients.

C’est ainsi que le pensait le fabuliste Phèdre quand il dit : Magno periculo sunt opes obnoxiae, ce qui veut dire : Les grandes richesses sont exposées à de grandes dangers. Pour terminer cette nomenclature d’exemples pris chez les anciens, citons ces quatre mots de Sénèque : Neminem pecunia facit divitem, qui signfient : Richesse ne fait riche personne. Les anciens avaient, du reste, une opinion assez bizarre : ils croyaient que le bonheur des hommes excitait la jalousie des dieux et que ceux-ci s’en vengeaient tôt ou tard.




Nos 500 expressions et proverbes
les plus pittoresques

La quintessence de la sapience
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Pousser des soupirs à faire tourner des moulins à vent
 
 A l'œuvre on connaît l'artisan
 
MANIFESTATIONS
 Le Verre, un Moyen Âge inventif
 
 Giverny : Henri Manguin ou la volupté de la couleur d'un peintre méconnu
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 Courir à fond de train
 
 Cuit de jeudi
 
 Tout ce qui reluit n'est pas or
 
 Devenir d’évêque meunier
 
 
Et puis aussi...
 
 Il n'y a pas de si petit chez soi
 
 Souffler le chaud et le froid
 
 Être gras comme un moine
 
 Avoir la tête près du bonnet
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 586 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services