Panier de
commande
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Favoris

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


 
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

Record du tour de la Terre, tour du monde. Anecdotes historiques - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Tour de la Terre (Quand le) en 29 (...)

Anecdotes insolites

Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques


Tour de la Terre (Quand le) en 29 jours
paraissait presque inaccessible...
(D’après « Le Magasin pittoresque », paru en 1901)
Publié le mercredi 11 août 2010, par LA RÉDACTION


 
 
 
 
Le record du tour de la terre est en train de se courir, nous explique-t-on en 1901 : des Américains d’une part, des Français de l’autre cherchent alors en effet, par l’utilisation des transports en commun dont le réseau enserre le globe, à faire le tour de ce globe en le moindre temps possible. Et le chroniqueur de s’interroger sur le nombre de jours en lequel on pourra bientôt l’effectuer, eu égard au progrès technologique.

Mais est-ce vraiment ce record, incontestablement le plus grand de tous les records, qui se court en ce moment ? Ces voyageurs, en utilisant ici les voies ferrées, là les paquebots, parcourront une ligne plus ou moins sinueuse coupant tous les méridiens, mais quand ils reviendront à leur point de départ auront-ils réellement fait le tour du globe, Gaston Stiegler par l’Orient, Henri Turot par l’Occident ?

Hémisphère occidental ou du nouveau monde, par J.-B. Bourguignon d'Anville, en 1761
Hémisphère occidental ou du nouveau monde,
par J.-B. Bourguignon d’Anville, en 1761
A strictement parler non, et la meilleure preuve en est que leur itinéraire par Paris, Le Havre, New-York, San Francisco, Yokohama, Kobé, Chang-Haï, Hong-Kong, Saïgon, Singapore, Colombo, Aden, Suez, Port-Saïd, Alexandrie, Marseille, Paris, ou en sens inverse et par la Sibérie, ne mesure que 36 000 kilomètres en chiffres ronds tandis que le périmètre de la terre en compte 40 000, c’est là la définition initiale (1791) « du mètre » : dix-millionième partie du quart du méridien terrestre.

Faire le tour de la terre, dira-t-on, c’est aller toujours vers l’est, ou toujours vers l’ouest, jusqu’à ce que l’on revienne à son point de départ, ou, en langage plus scientifique, c’est parcourir un itinéraire qui coupe tous les méridiens du globe ; or ces recordmen du plus grand des records accomplissent ce programme. Donc, par définition même, ils font le tour de la terre.

Qu’on nous permette une hypothèse, explique le chroniqueur chargé de narrer l’exploit : supposons le pôle abordable et au pôle même une grande ville munie comme Paris d’un chemin de fer de ceinture ; le point précis où passe l’idéal axe de la terre, le pôle en un mot, étant marqué, si l’on veut, par l’obélisque de la Place de la Concorde. Et supposons qu’un voyageur prenne ce chemin de fer de ceinture de la cité polaire et grâce à lui fasse le tour de la ville, il aura constamment marché de l’est à l’ouest, ou inversement, et aura coupé tous les méridiens du globe puisque ceux-ci se réunissent en un rayonnement parfait au pied de l’obélisque centrale. Ce voyageur pourra-t-il prétendre avoir fait le tour de la terre ? Ou encore supposons que notre voyageur, moins... farceur, s’avise de parcourir entièrement l’un des cercles polaires. Aura-t-il fait le tour du globe ? En répétant cet exemple de proche en proche, on en arriverait à conclure que strictement le véritable tour de notre planète serait celui qui s’effectuerait sur son équateur.

Mais ne soyons pas si rigoristes, ce serait d’ailleurs l’être trop, et contentons-nous de dire que le véritable tour de la terre est l’itinéraire qui coupe tous les méridiens du globe en faisant effectuer un trajet au moins égal au périmètre de la sphère qu’est notre planète, soit 40 000 kilomètres.

Le parcours du tour de la terre le long de l’équateur terrestre est aujourd’hui presqu’impossible à réaliser car cet équateur traverse des contrées des plus inhospitalières ; en tout cas l’original qui, s’attachant en rigoriste à la définition absolue du tour de la terre, voudrait l’effectuer, ainsi, y mettrait un temps considérable. Mais on est en droit de se demander si le véritable tour de la terre, défini moins rigoureusement, parcourir au moins 40 000 kilomètres en allant toujours vers l’ouest, est réalisable pratiquement et, dans le cas de l’affirmative, en quel laps de temps minimum il est réalisable par le seul emploi des transports en commun aujourd’hui mis à la disposition du voyageur.

Hémisphère oriental ou de l'ancien monde, par J.-B. Bourguignon d'Anville, en 1761
Hémisphère oriental ou de l’ancien monde,
par J.-B. Bourguignon d’Anville, en 1761
La réponse est oui, et ce parcours de 40 000 kilomètres par Paris, Le Havre, New-York, San Francisco, Honolulu, Auckland, Sydney, Melbourne, Adélaïde, Mahé, Aden, Suez, Port-Saïd, Marseille et Paris, peut s’effectuer sans paquebots ni trains spéciaux en soixante-quinze jours. Il est d’ailleurs légèrement supérieur comme rapidité de parcours au premier des tours de la terre, celui qui se court en ce moment et qui n’a que 36 000 kilomètres de longueur, car ce dernier exige pour être exécuté par les mêmes procédés soixante-dix jours ce qui équivaut à une vitesse moyenne de 514 kilomètres par jour ou 21 kilomètres à l’heure, tandis que le second offre comme chiffres correspondants 536 et 22.

Une chose frappe en lisant ces chiffres ; c’est même en partie pour cela que nous les avons donnés. Eh quoi, dira-t-on, seulement 21 à 22 kilomètres à l’heure, alors que nos trains rapides atteignent des 60 à 80 kilomètres en marche moyenne, arrêts compris, et que nos transatlantiques filent des 20 à 25 noeuds (36 à 45 kilomètres à l’heure) ; on s’adresse donc à des moyens de locomotion « escargotiques » pour effectuer le tour de la terre !

Telle est cependant la rapidité que l’on ne saurait dépasser dans un tour du globe en employant les moyens de transport en commun, les indicateurs de chemin de fer et de navigation sont là pour le dire ; 21 à 22 kilomètres à l’heure en moyenne. Et il faut avouer qu’en effet c’est maigre, eu égard aux progrès de la science moderne. Aussitôt une pensée vient à l’esprit. Et si l’on utilisait sur les voies ferrées des trains spéciaux, marchant, eux, à la vitesse maxima possible aujourd’hui, si l’on franchissait les mers au moyen de grands yachts de course ou de rapides croiseurs, en combien de temps pourrait-on établir le record du tour de la terre ?

Le calcul est simple : par les deux voies plus haut indiquées on ferait ce tour du globe respectivement en seulement trente-cinq et trente-neuf jours. Et quand le Transsibérien sera entièrement terminé, permettant d’aller par voie ferrée, voie plus rapide que la voie maritime, du Havre à Wladivostock, quand les bateaux à turbine filant sans se gêner leurs 30 noeuds seront devenus, ce qui ne tardera guère, des moyens courants de locomotion, le tour de la terre pourra s’effectuer en seulement vingt-neuf jours.

 

 


  Pas de commentaires

 Réagir à cet article

 

Soutenir l'association La France pittoresque, c'est prendre part à
la conservation et la transmission de la TRADITION, de notre IDENTITÉ,
de notre HISTOIRE, de notre PATRIMOINE,
des US ET COUTUMES de nos aïeux, du SAVOIR-FAIRE à la française
 
 
Ne bénéficiant d’aucune subvention ni d’aucune aide privée ou publique,
La France pittoresque compte exclusivement sur la générosité et la confiance de ses
lecteurs lui offrant de préserver son indépendance et sa liberté éditoriale
 
Le paiement peut également s’effectuer par chèque à l’ordre de :
La France pittoresque, 14 avenue de l'Opéra, 75001 PARIS
(association loi 1901 à but non lucratif fondée en 1997)

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec
notre magazine d'Histoire de France...

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 
 

 

 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 Ménagerie politique (La) : l'ancien président Jules Grévy comparé à un macaque en 1890
 
 « L'État m'a tuée » ou la France en souffrance
 
 Fleurette : premier amour du futur Henri IV âgé de 12 ans
 
 Hôtellerie et restauration jadis : de l'auberge du Moyen Age au grand restaurant du XIXe siècle
 
 MAGAZINE N°44 > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Dire des coq-à-l'âne
 
 Espérance bretonne
 
MANIFESTATIONS
 
 
 


Histoire de France (Bainville)
CHAPITRE 2 : L’essai mérovingien
Temps de travail au Moyen Age
Nos ancêtres n’étaient pas les brutes de travail qu’on imagine : ils avaient 190 jours de congés par an
Altermanuel d’Histoire de France
L’historien Dimitri Casali répertorie ce que nos enfants n’apprennent plus au collège
14 juillet 1789 : prise de la Bastille et mensonge historique
Contrairement à la légende des manuels, la prise de la Bastille n’est pas un haut fait d’armes
+ de vidéos "Histoire France"+ de vidéos "Patrimoine"

 


Les plus récents
 
 Conduite à gauche en France : une modification envisagée en 1912
 
 Piano à chats et singulier concert donné en 1549
 
 Efficacité (De l') de la Poste recourant jadis à des déchiffreurs
 
 Crâne de Charlotte Corday, assassin de Marat en 1793 : un incertain et tortueux itinéraire
 
 
Et puis aussi...
 
 Chronogrammes
 
 Danses paysannes vues par l'Eglise, vision de la femme au Moyen Age
 
 Réchauffement ou refroidissement de la Terre ?
 
 Enquête sur un éventuel séjour de Molière à la Ferrière-aux-Etangs, en Normandie
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 279 ARTICLES

 

 

 


 
Pinterest FrPittoresque

 


 

 

 

     

 
 
Copyright © 1999-2014 E-PROD
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Second Life

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines