Panier de
commande
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Favoris

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


 
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

Passion de Henri IV pour le jeu - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Jeu (Passion de Henri IV pour (...)

Anecdotes insolites

Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques


Jeu (Passion de Henri IV pour le)
Publié le jeudi 7 octobre 2010, par LA RÉDACTION


 
 

« Nous faisons le plus plaisant carnaval du monde, écrivait, en 1567, un des premiers magistrats de Bordeaux à un de ses amis. Le prince de Béarn a prié les dames de se masquer et de donner bal tour à tour. Il aime le jeu et la bonne chère.

Quand l’argent lui manque, il a l’adresse d’en trouver, et d’une manière toute nouvelle et toute obligeante ; il envoie à ceux qu’il croit de ses amis une promesse écrite et signée delui. Jugez s’il y a maison où il soit refusé. On tient à beaucoup d’honneur d’avoir un billet de ce prince, et chacun lui prête avec joie, parce qu’il y a deux astrologues ici qui assurent que leur art est faux, ou que ce prince sera un jour un des plus grands rois de l’Europe. » (Mémoires du duc de Nevers)

Henri avait alors treize ans. L’amour du jeu le posséda par la suite à un tel point, que Sully se plaint, dans ses Mémoires, des dépenses excessives qui en résultaient, et nous apprend que ses remontrances à cet égard étaient fréquentes ; le roi en était quitte pour des promesses d’amendement. Toutefois il craignait tellement les gronderies du grand-maître, que plus d’une fois il retarda le paiement de ses dettes de jeu pour ne pas les lui avouer sur le champ.

Henri IV jouait même en public : il écrivit un jour à Sully pour lui demander 9000 livres qu’il avait perdues à la foire de Saint-Germain, en bijoux et bagatelles, lui mandant que les marchands le tenaient aux chausses pour cette somme.

Cette passion de Henri IV porta aux moeurs une funeste atteinte : le souverain révoqua en quelque sorte, par son exemple, les lois anciennes qui défendaient le jeu, et ses grandes qualités mêmes aggravèrent le mal en rendant moins honteuse une passion qu’elles entourèrent de prestige.

Les courtisans ne se firent pas faute d’imiter le maître ; la ville imita la cour, et il s’ouvrit sous son règne un grand nombre de tripots publics, ridiculement décorés du nom d’académies de jeu. « Presque tous, grands et petits, nobles et marchands, dit l’Estoile, ne parlaient que de jouer des pistoles avec tant de fureur, qu’il semblait que mille pistoles fussent moins que n’était un sou du temps de François Ier, et ce fut la cause de tant de banqueroutes que l’on vit dans ce temps-là. »

Suivant le même auteur, on comptait à Paris, sur la fin du règne de Henri IV, quarante-sept brelans autorisés, dont les principaux magistrats retiraient chacun une pistole par jour. Ces repaires furent supprimés au commencement du règne de Louis XIII ; les anciennes lois contre le jeu (voir notre article sur le sujet) se réveillèrent pour un temps, et il fut même ajouté à leur rigueur.

 

 


  Pas de commentaires

 Réagir à cet article

 

Soutenir l'association La France pittoresque, c'est prendre part à
la conservation et la transmission de la TRADITION, de notre IDENTITÉ,
de notre HISTOIRE, de notre PATRIMOINE,
des US ET COUTUMES de nos aïeux, du SAVOIR-FAIRE à la française
 
 
Ne bénéficiant d’aucune subvention ni d’aucune aide privée ou publique,
La France pittoresque compte exclusivement sur la générosité et la confiance de ses
lecteurs lui offrant de préserver son indépendance et sa liberté éditoriale
 
Le paiement peut également s’effectuer par chèque à l’ordre de :
La France pittoresque, 14 avenue de l'Opéra, 75001 PARIS
(association loi 1901 à but non lucratif fondée en 1997)

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec
notre magazine d'Histoire de France...

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 
 

 

 Hôtellerie et restauration jadis : de l'auberge du Moyen Age au grand restaurant du XIXe siècle
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 « L'État m'a tuée » ou la France en souffrance
 
 Fleurette : premier amour du futur Henri IV âgé de 12 ans
 
 Louis XVI insuffle vie aux premières statues d’hommes de lettres
 
 MAGAZINE N°44 > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué
 
 Il n'est si bon cheval qui ne bronche
 
MANIFESTATIONS
 
 
 


Temps de travail au Moyen Age
Nos ancêtres n’étaient pas les brutes de travail qu’on imagine : ils avaient 190 jours de congés par an
Permaculture : agriculture respectant la Nature
Débarrassée d’un modèle industriel intrinsèquement nuisible à l’Homme
Scandale de la dette publique
Scandale de la dette publique, ou la spoliation des peuples avec l’assentiment des Etats
Altermanuel d’Histoire de France
L’historien Dimitri Casali répertorie ce que nos enfants n’apprennent plus au collège
+ de vidéos "Histoire France"+ de vidéos "Patrimoine"

 


Les plus récents
 
 Curieux destin du créateur de la première horloge publique parisienne
 
 Chapeau et coiffures responsables de la déformation de la colonne vertébrale ?
 
 Plus ancien (Le) cimetière animalier au monde voit le jour à Asnières
 
 Remaniement ministériel cherche ministres compétents en 1829
 
 
Et puis aussi...
 
 Logis de bourreaux : la face cachée des exécuteurs et leurs habitudes
 
 Simplification du langage juridique : un projet décrié en 1902
 
 Des « Que » à la queue leu leu
 
 Petites tyrannies quotidiennes : de vrais fléaux subis et docilement acceptés
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 272 ARTICLES

 

 

 


 
Pinterest FrPittoresque

 


 

 

 

     

 
 
Copyright © 1999-2014 E-PROD
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Groac'h de Lok Election Baudouin empereur d'Orient Histoire des métiers 4 novembre 5 novembre 6 novembre 7 novembre 8 novembre 9 novembre
10 novembre 11 novembre 12 novembre 13 novembre 14 novembre 15 novembre 16 novembre 17 novembre 18 novembre 19 novembre 20 novembre
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Second Life

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines