Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Bouquin. Origine, étymologie mots de la langue française - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Savoir : Mots, Locutions > Bouquin

Savoir : Mots, Locutions

L’étymologie de mots et l’origine de locutions de la langue française. Racines, évolution de locutions et mots usuels ou méconnus


Bouquin
Publié / Mis à jour le samedi 7 novembre 2015, par LA RÉDACTION



 
 
 
On pourrait volontiers prêter à notre mot français « bouquin » d’être issu de l’anglais « book », lui-même dérivé de l’autre mot anglais « bough » signifiant « flexible ». Or il faut, pour dénicher la véritable étymologie, davantage chercher du côté du sort réservé aux vieux ouvrages...

Un des correspondants de l’Illustration avait dans le temps offert de faire venir bouquin et bouquiniste de l’anglais book, livre. La proposition paraissait assez avantageuse. « Prenez pour exemple, nous dit-on, l’anglais bough, branche. Assurément ce mot-là n’existe pas dans la langue française. Que signifie bough ? Il signifie ce qui ploie, ce qui est flexible ; il vient du germanique biegen, courber. Or, ce verbe nous a donné cinq ou six mots, entre autres boucle, ce qui est recourbé ; bouquin, ce qui est plié, livre. »

Admettons un moment qu’un livre soit plié comme une branche d’arbre, la ressemblance n’est pas saisissante, mais admettons : à ce compte, un livre tout neuf est donc un bouquin ? Car il n’est pas plié différemment, et tout ce qui se plie aurait droit de s’appeler un bouquin : une table, un mouchoir, un arc, le bras, la jambe, etc.

Chez le bouquiniste
Chez le bouquiniste

Les logiciens disent qu’une bonne définition doit non seulement convenir à l’objet défini, mais ne convenir qu’à lui. On peut dire la même chose d’une bonne étymologie. Si nous définissons le sang une liqueur rouge, nous serons moqués des garçons marchands de vin. De quel droit, par quelle fantaisie, selon vous, aurait-on appliqué le biegen au livre plutôt qu’à la table, plutôt qu’au mouchoir, à l’arc, au bras, à la jambe, enfin à tout objet qui se plie ?

Risquons une autre explication. La demi-reliure est une invention du XIXe siècle économe. Au temps jadis, on ne faisait que de belles et bonnes reliures pleines, en veau, basane, maroquin, etc. ; c’est qu’alors les livres en valaient la peine et étaient estimés. Aujourd’hui les relieurs font cent cartonnages contre une seule reliure pleine, et par là seulement on pourrait juger de la situation des lettres dans l’opinion publique.

Or, quand un de ces anciens volumes, faisant partie d’une bibliothèque séculaire, était resté de longues années immobile et privé d’air sur son rayon, où la poussière combinée avec l’humidité avait fini par l’encrasser, le pénétrer, le ronger (sans compter les mites et autres malignes bêtes), il contractait une odeur forte, analogue à celle d’un bouc ou bouquin ; et de là est venu qu’un volume moisi qui sentait le bouquin s’est appelé par abréviation un bouquin : car notez que ce vieux livre rhabillé de neuf ne s’appelle plus un bouquin, non plus qu’un volume d’impression récente, mais qui serait gâté, déchiré, dépenaillé ; il y faut la vieillesse, la décomposition de la peau et l’odeur qui s’ensuit.

Cette origine n’a certes pas la noblesse du germanique, du sanscrit ni de l’indo-européen ; mais la Providence est si bonne qu’elle permet qu’on fasse des étymologies, ne sachant même que le français. Book, que nous avons rejeté, se prononçait bouc, tandis que bough se prononce bao. Il ne faut pas nous laisser duper par les yeux : il y a pour l’oreille une certaine distance de bau à bouquin ; or les idiomes, quoi qu’on dise, ont été forgés par les langues pour les oreilles, et non par les doigts pour les yeux. C’est ce qu’oublient toujours les savants.


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur la vignette




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 



 
 

 

 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Il n'est pire eau que l'eau qui dort
 
 Il n'est si petit buisson qui ne porte ombre
 
MANIFESTATIONS
 Charleville-Mézières rend hommage à son fondateur
 
 Tour-Forteresse de Monthoiron : l'empreinte de Léonard de Vinci dans la Vienne
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Harceler
 
 Estaminet
 
 Panier
 
 Macédoine
 
 
Et puis aussi...
 
 Cancan
 
 Boui-boui
 
 Fesse-mathieu
 
 Guernipille
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 64 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services