le 17 août dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


Bon ou bonne après-midi ? - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Savoir : Mots, Locutions > Après-midi (Un bon ou une bonne) (...)

Savoir : Mots, Locutions

L’étymologie de mots et l’origine de locutions de la langue française. Racines, évolution de locutions et mots usuels ou méconnus


Après-midi (Un bon ou une bonne) ?
(Source : Le Figaro)
Publié / Mis à jour le jeudi 27 juillet 2017, par LA RÉDACTION


 
 
 
« Bonne après-midi » ou « Bon après-midi » ? Les formules sont courantes. Est-il pour autant correct de les employer ? Le Figaro revient sur le bon usage de la locution.

À l’oral, certains disent « je te souhaite un bon après-midi », d’autres « une bonne après-midi ». À l’écrit, les deux formules s’échangent invariablement l’article au masculin et au féminin. Ainsi voit-on souvent noté « À cet après-midi » et à l’inverse « À cette après-midi ». Mais quand est-il correct de féminiser la locution ? Est-ce faire un abus de langage que de l’accorder ? Le Figaro revient sur sa formulation.

Ouvrons les thésaurus. Au risque d’en décevoir certains, il sera impossible de donner une réponse exclusive. Ni Le Petit Robert, le Larousse, ni le CNRTL ont tranché la question. Le substantif né au début du XVIe siècle est en effet amphigame et se construit autant avec des articles masculins que féminins.

Un après-midi d'été en 1798. Chromolithographie d'Adrien Moreau de la fin du XIXe siècle
Un après-midi d’été en 1798. Chromolithographie d’Adrien Moreau de la fin du XIXe siècle

La locution se retrouve ainsi invariablement accordée en littérature. Notons par exemple l’emploi du substantif au féminin chez Jean Giono, en 1947, dans Un roi sans divertissement : « Sa femme, plus âgée que lui, était une créole toujours belle et lente comme une après-midi de fin juin. » Et inversement, l’expression traduite au masculin chez Nietzsche, en 1888, dans Ecce homo : « Je voudrais dire encore un mot à l’adresse des oreilles exquises : ce que, quant à moi, je demande véritablement à la musique. Qu’elle soit de belle humeur, désinvolte, tendre et profonde comme un après-midi d’octobre. » Est-ce à dire, pour autant, que le terme « après-midi » ne réponde à aucune règle ? Non selon l’Académie française.

Pour étayer leur assertion, les sages expliquent ainsi qu’en suivant le genre du nom « midi » il est cohérent voire logique d’employer le masculin avec le terme « après-midi ». Retenons donc, pour être bienséant, que la formule s’écrit davantage au masculin, telle que le notait déjà il y a deux siècles Flaubert dans Bouvard et Pécuchet ou bien encore Camus dans L’Étranger en 1942. Bon après-midi !

Alice Develey
Le Figaro

Accédez à l’article source




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Sourd comme un pot
 
 Jamais grand nez n'a gâté beau visage
 
MANIFESTATIONS
 Électricité : sa merveilleuse histoire au Centre Historique Minier de Lewarde (Nord)
 
 Trésors du Moyen Âge exposés au Scriptorial d'Avranches
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 Banquier et saltimbanque : une histoire de banc
 
 Basilic et basilique
 
 Bachelier et baccalauréat
 
 Allô : origine d'un terme étrange employé pour débuter une conversation téléphonique
 
 
Et puis aussi...
 
 Soupe
 
 Baiser Lamourette
 
 Loup-garou
 
 Grand dépendeur d'andouilles
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 69 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services