Catalogue de nos
PUBLICATIONS
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Favoris

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


Défense d'aller au cabaret. Anecdotes historiques - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Cabaret (Défense d'aller au)

Anecdotes insolites

Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques


Cabaret (Défense d’aller au)
(Anecdote parue en 1835)
Publié le mardi 12 janvier 2010, par LA RÉDACTION


 
 

L’article XXV de l’ordonnance de 1560 (1854, p. 542) défendit aux habitants des villes, bourgs et villages, sous peine d’amende et de prison, d’aller boire ou manger dans les cabarets. Le commentateur place sous cet article les réflexions suivantes :

« Par la bonne providence de M. le premier président Mansencal, de M. Fabry, lors juge-mage, ceste ordonnance-cy fut publiée en la ville de Tholose, et par M. d’Aries, capitoul, et ses compagnons exécutée, peut avoir vingt et un ans, tellement que ceux qui estoient domiciliez, estans trouvez en cabaret ou taverne, de quelque qualité qu’ils fussent, estoient attachez à un poteau, par le col, en un carrefour, élevé pour ceste effect, aux fins de bailler exemple et d’intimider les autres, chose qui est grandement profitable à une république, parce que les artizans ou leurs serviteurs ès jours de fêtes despendent en un repas tout ce qu’ils ont gaigné en une sepmaine, de quoy ils pourroient nourrir, en vivant sobrement, tant eux que leur famille.

« Ainsi sont tousjours pauvres et souffreteux, où ils pourraient s’acquérir quelque bien, et porter des charges de la ville ; et enfin convient qu’ils mendient misérablement, ou espousent un hospital estans vieux, impotans, et inutiles au travail, n’ayant rien réservé des labeurs de leur jeunesse qui passe comme fumée, sans qu’on la sente couler, attrinant après soy la froide, débile et courte vieillesse pleine de maladies, de rhumes, de catarres, et laquelle on peut proprement comparer au temps d’hyver, durant lequel on mange et consume ce qu’on a receuilly et amassé au temps d’esté. »


 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 
 

 

 Seigneur limousin (Un) s'attache l'amitié d'un lion lors de la première croisade
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Voilà le hic
 
 Etre réduit à quia
 
MANIFESTATIONS
 16e Traversée de Paris en voitures anciennes
 
 Être femme sous Louis XIV : du mythe à la réalité (jusqu'au 14 février 2016)
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Polémique autour des méthodes d'éducation des enfants en 1909
 
 Signature bureaucratique : une illisibilité proportionnelle au degré de « respectabilité » ?
 
 Sanson, bourreau qui donna la mort à Louis XVI tout en espérant la réussite d'un complot d'évasion
 
 21 janvier 1784 : la tête d'un colosse de neige érigé pour remercier Louis XVI roule sur le pavé...
 
 
Et puis aussi...
 
 Hé ! Lambert ! Refrain fredonné partout en France dès août 1864
 
 Alexandre Dumas en tablier blanc, cuisinier improvisé du vaudevilliste Montjoye
 
 Grossières erreurs commises par Alexandre Dumas dans ses romans historiques
 
 Opinion de George Sand sur les tâches ménagères
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 308 ARTICLES

 


Métronome : 2000 ans d’Histoire de France
De la petite histoire de Paris à la grande Histoire de France. 2000 ans d’histoire en 4 épisodes de 50mn
Scandale de la dette publique
Scandale de la dette publique, ou la spoliation des peuples avec l’assentiment des Etats
Histoire de France (Bainville)
CHAPITRE 2 : L’essai mérovingien
Temps de travail au Moyen Age
Nos ancêtres n’étaient pas les brutes de travail qu’on imagine : ils avaient 190 jours de congés par an
+ de vidéos "Histoire France"+ de vidéos "Patrimoine"

 


 
Pinterest FrPittoresque

 


 

 

 

     

 
 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services