L'éphéméride, les événements du jour, anniversaires de faits historiques
Cette rubrique vous invite à découvrir des événements classés par dates et survenus avant 1900. Une façon instructive et amusante de graver dans sa mémoire quelques repères indispensables à une bonne connaissance de notre passé.
éphéméride et événements du jour

JOUR / MOIS


Quelques événements du 19 OCTOBRE

19 octobre 1216
Mort de Jean sans Terre à Newark, en Angleterre. Ses prétentions en France s'étant soldées par un échec, il avait dû se retirer en Angleterre, où les barons révoltés s'apprêtaient à faire appel au fils de Philippe Auguste, Louis de France.

19 octobre 1453
Les troupes du roi de France reprennent Bordeaux aux Anglais, qui sont contraints de se retirer de Guyenne. La Cour souveraine, qui avait été établie en 1451 par les Anglais, est remplacée par les Grands Jours, forme de justice exceptionnelle et expéditive.

19 octobre 1739
Début de la Guerre de l'Oreille. Cette guerre entre l'Angleterre et l'Espagne est le fruit d'un mauvais traitement que les Espagnols auraient infligé à un marin anglais, Robert Jenkins, en lui coupant une oreille.

19 octobre 1812
Napoléon Ier donne l'ordre de quitter Moscou : la retraite de Russie commence. Il avait traversé le Niémen le 24 juin précédent, mais ses ennemis s'étaient dérobés, refusant le combat et faisant le vide devant les envahisseurs. Ce même scénario s'était reproduit à Smolensk. Le 7 septembre, Napoléon était parvenu à battre Koutousov à la Moskova, mais les Russes étaient parvenus à s'échapper. Enfin, l'empereur était arrivé à Moscou pour s'installer au Kremlin, convaincu que le tsar Alexandre allait demander la paix. Mais il avait dû fuir, la ville étant ravagée par l'incendie, et lorsqu'il était revenu à Moscou, le tsar avait décliné ses avances. Ce 19 octobre, Napoléon bat en retraite en descendant vers le Sud. Le froid chaque jour plus rigoureux, le manque de vivres, ainsi que le harcèlement des Cosaques décimeront ses colonnes. Pressé de rentrer en France, Napoléon cèdera le commandement à Murat, bientôt remplacé par Beauharnais. Napoléon perdra ainsi plus de 400 000 hommes, plus de 100 000 ayant été faits prisonniers en Russie.

19 octobre 1826
Mort de Talma. Il naquit à Paris en 1760. Il avait vingt-sept ans lorsqu'il débuta au Théâtre-Français. On évalua de 25 000 à 30 000 le nombre de personnes qui suivirent le convoi funèbre.

19 octobre 1839
Mort de Richard-Lenoir. Il se nommait en fait François Richard. Au lendemain de Thermidor, il rencontre celui qui devint son associé : Joseph Lenoir. Les deux noms se trouvèrent si étroitement liés que l'on dit toujours Richard-Lenoir, même en ne parlant que de Richard. D'origine modeste, Richard-Lenoir passa pour l'homme le plus riche du XIXe siècle et la façon dont il acquit son immense fortune est assez extraordinaire. A Epinay-sur-Odon, son père était un tout petit cultivateur, et le futur millionnaire reçut une instruction des plus primaires. Il commença par travailler chez un maréchal-ferrant à Villers-Bocage où l'on peut voir encore aujourd'hui l'emplacement de sa boutique. Il se rendit ensuite à Paris où il devint garçon de café. Avec ses économies et en faisant un peu de spéculation, il se lança dans le commerce du tissu anglais, le basin, une étoffe croisée fil et coton, une marchandise de luxe, quoique introduite en contrebande, et qui faisait fureur. Sous le Directoire, l'Angleterre se trouvait toujours à la mode, on jouait aux courses de chevaux, on buvait du punch et il était de bon ton pour les Incroyables de porter un gilet de basin anglais. Richard-Lenoir découvrit bientôt le secret de fabrication du basin, si bien qu'il put le fabriquer lui-même au lieu de l'importer. Cependant, en homme avisé et rusé, il continua d'imprimer sur ses propres tissus la marqua anglaise... en les vendant plus chers !

19 octobre 1851
Ce dimanche 19 octobre, mourait la fille de Louis XVI et de Marie-Antoinette. A son chevet, dans sa chambre du château de Frohsdorf, se tenait son neveu le comte de Chambord, le « roi » Henri V. A 11 heures 17 minutes du matin, s'éteignait, à l'âge de soixante-treize ans moins deux mois, celle qui porta successivement les noms et titres de Madame Royale, Thérèse Capet, Madame de France, duchesse d'Angoulême, comtesse de Meilleraye, Madame la Dauphine, reine Marie-Thérèse de France, comtesse de Marnes et « reine douairière » de France.

19 octobre 1883
Promulgation du décret instituant un Conseil supérieur des colonies.


 

:: HAUT DE PAGE    :: ACCUEIL

éphéméride et événements du jour

JOUR / MOIS