LA FRANCE PITTORESQUE
Les croisades
(Chapitre 11)
(Extrait de « Petite Histoire de France » (par Jacques Bainville),
nouvelle édition 2018 de l’ouvrage paru en 1928)
Publié le mercredi 11 avril 2018, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Ce fut un grand enthousiasme dans toute l’Europe chrétienne lorsque la croisade contre les Infidèles, c’est-à-dire les Musulmans et les Sarrasins, commença d’être prêchée. En France, un moine, Pierre l’Ermite, demandait à tout le monde de partir. Et aussitôt on se croisait, c’est-à-dire qu’on attachait une croix de drap rouge sur sa poitrine en criant : Dieu le veut !

Pierre l’Ermite prit la tête des premières troupes avec un pauvre chevalier que l’on appelait, tant il était peu riche, Gautier Sans Avoir. Il y avait là beaucoup de femmes et même d’enfants. Comme la Terre Sainte était très loin, le voyage fut très fatigant, et chaque fois qu’on apercevait une ville, les pauvres petits demandaient : « Est-ce là Jérusalem ? » Mais ils n’arrivèrent jamais à Jérusalem, et tous furent massacrés avant d’avoir vu le tombeau du Christ.

Pierre l'Ermite part pour la Terre Sainte. Illustration extraite de La belle histoire de l'Union Française (1954)
Pierre l’Ermite part pour la Terre Sainte. Illustration extraite
de La belle histoire de l’Union Française (1954)

Il fallait une armée véritable. Elle se forma pendant ce temps avec des chevaliers de tous les pays. Beaucoup ne savaient pas le français et ils se contentaient de mettre un doigt en travers de l’autre en forme de croix pour signifier qu’ils venaient prendre part à la guerre sainte. Leur chef était un Lorrain, le duc Godefroy de Bouillon. Il commandait cent mille hommes à cheval et six cent mille à pied. Cette immense armée parvint à Constantinople, où l’empereur, effrayé, se hâta de leur donner passage en Asie Mineure.

Le chemin était encore long et pénible avant d’arriver à Jérusalem. Il fallut livrer de sanglantes batailles aux musulmans, prendre des villes d’assaut, traverser des déserts. Souvent on manquait d’eau et de nourriture. Beaucoup de croisés moururent aussi de la peste. Combien tombèrent sur les sables du désert pour ne plus se relever, et rendirent l’âme en regardant la croix sans avoir...

Lire un extrait du chapitre 10 | Lire un extrait du chapitre 12

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE DANS L’ÉDITION 2018
de l’ouvrage paru en 1928 de Jacques Bainville, entièrement
recomposé
et enrichi de 60 lithographies et dessins en couleur
Petite Histoire de France, par Jacques Bainville
Éditions La France pittoresque. 82 pages. Format 21,5 x 28 cm
Prix : 19,90 euros. ISBN : 978-2-367220253. Paru en avril 2018
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE