Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 18 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Histoire de France : magazine (numéro 1), revue historique

Vous êtes ici : Accueil > Le Magazine 36 pages > Numéro 1 (Janvier/Février/Mars 2002)
Le Magazine 36 pages
Au sommaire du NUMÉRO 1 : télégraphe ; Hassan-Ben-Sabbah ; escroc magicien ; Parmentier et pomme de terre ; valets et laquais...
Numéro 1
(Janvier/Février/Mars 2002)
 
La ville des Sables d’Olonne, port de mer situé sur l’Océan, fait partie du département de la Vendée. Les campagnes qui l’environnent sont fertiles et habitées par une des populations les plus saines et les plus robustes de la France entière...
Publié le dimanche 10 janvier 2010, par LA RÉDACTION
 
 
La France pittoresque, c'est aussi le premier magazine de la petite Histoire de France : une revue de 36 pages couleur lancée l'hiver 2001/2002, s'appuyant sur des chroniques d'époque et abondamment illustrée de gravures anciennes. Pour partir sur les traces de ses ancêtres et mieux connaître ses racines.

Constituée d'ARTICLES DE FOND permettant au lecteur de connaître les POINTS-CLÉS de chaque thème abordé, ainsi que les ANECDOTES historiques et piquantes qui s'y rapportent, cette publication aborde tous les aspects d'une vie oubliée ou méconnue, des traditions aux légendes, en passant par les métiers, les industries, les inventions, les fêtes, les institutions, les rites ou encore les personnages ayant marqué leur temps. Lancée en décembre 2001, cette revue sans publicité de la France d'autrefois, porte un regard original et inhabituel sur notre passé. Magazine culturel et de loisir mettant en avant l'Histoire enrichissante et piquante, sa ligne éditoriale en rend la lecture accessible à tous.

Au sommaire de ce numéro...

Si les coiffures exagérées des femmes vers la fin du XVIIIe siècle et sous l’Empire prêtaient à sourire, elles n’avaient rien à envier à la mode masculine du siècle précédent, qui s’illustra par un (...)
 
Du chapeau dont les dimensions prévenaient toute démonstration affectueuse, à la coiffure « à la chinoise s’apparentant à un véritable supplice, la mode sous l’Empire alimentait les moqueries. Sous (...)
 
Comment un paysan picard qui berna meuniers, laboureurs et notaires en s’arrogeant le titre de devin et de sorcier, fut contraint par la Justice de faire amende honorable sur la Place publique de (...)
 
Les lettres initiales gravées sur la médaille de Saint-Benoît indiquent chacune un mot. La difficulté d’en deviner le sens l’a fait appeler la Croix des sorciers, et lui a donné une sorte de (...)
 
Pour guérir la fièvre, prenez une taupe vivante et étouffez-la. La main qui l’aura fait mourir acquerra la vertu de calmer la fièvre. Pour éviter que les enfants aient mal aux dents, il faut les sevrer (...)
 
De véritables objets d’art contenant mille et un trésors. Le mot nécessaire est le nom moderne d’un genre d’objets d’invention fort ancienne, et dans la fabrication desquels les gaîniers ou écriniers du (...)
 
Un massacre qui révolta plus qu’il n’amusa. En 1425, pendant qu’une partie de la France était tombée momentanément au pouvoir des Anglais, après de longues et terribles guerres, on vit à Paris les (...)
 
En 1756, le jeu des pantins fut en France, et surtout à Paris, une véritable fureur : chacun avait son pantin dans sa poche, et l’on s’en amusait dans les salons, dans les spectacles et dans les (...)
 
L’article XXV de l’ordonnance de 1560 défendit aux habitants des villes, bourgs et villages, sous peine d’amende et de prison, d’aller boire ou manger dans les cabarets. Le commentateur place sous cet (...)
 
Longtemps considérée par nos ancêtres comme une plante aux vertus magiques et fabuleuses, la mandragore, surnommée « l’arbre à la face d’homme », suscitait également l’effroi. La racine velue et (...)
 
Ou comment un pommier séculaire et baigné par la Seine, est entré dans la légende. Le bonhomme de Fatouville n’appartient pas à la race des hommes. C’était un phare végétal de plus d’un siècle, un vieux (...)
 
Pharmacien de formation, Antoine-Augustin Parmentier renonça à bien des honneurs pour ne poursuivre qu’un seul but, essentiel à ses yeux : convaincre les Français des bienfaits de la pomme de terre, (...)
 
La pomme de terre fut d’abord importée du Chili en Espagne sous le nom de patate. En 1550, elle passa en Italie où on l’appela tortufole. Elle fut importée d’Amérique en Irlande en 1545, par John (...)
 
Si la mémoire collective conserve l’image des Gaulois cueillant le gui de chêne pour en tirer tous les bienfaits et conjurer le mauvais sort ou la maladie, elle ne doit pas occulter les sacrifices ô (...)
 
Vindicte populaire, difficultés financières des gouvernements post-révolutionnaires faillirent sonner le glas de cette admirable invention... Quoi de plus naturel aujourd’hui, qu’un message écrit (...)
 
Il supplantera le télégraphe optique de Chappe Témoignage d’un utilisateur émerveillé... « J’ai fait établir un fil télégraphique chez moi, à ma maison de campagne, près du village de R... Il est relié à la (...)
 
On nommait Sainte-Ampoule une petite fiole de verre antique et blanchâtre, haute de 41 millimètres. Le baume qu’elle renfermait avait l’apparence d’une liqueur tirant sur le roux ; il était peu (...)
 
Quand une mauvaise conduite pouvait vous amener à boire la bouteille du bourreau dans les rues de votre ville... Parmi les peines les plus curieuses, usitées au Moyen Age, en France, en Allemagne (...)
 
On trouve dans les vieilles chartes du Berry que Jean, fondateur de la chapelle de Bourges, allant un jour à la chasse, rencontra un grand nombre de vignerons dans un état si misérable, qu’il les (...)
 
Il y a 150 ans, nos ancêtres abhorraient déjà instinctivement la viande issue d’animaux engraissés artificiellement, arguant de son caractère insipide et néfaste pour la santé. Certains s’insurgeaient (...)
 
L’histoire d’une belle aventure débutée en 1770 et menée par Fauquez, un faïencier désirant s’attaquer au monopole de la porcelaine. Surmontant un premier insuccès et bravant nombre d’obstacles, il créa (...)
 
La fabrication des monnaies est une véritable épopée, émaillée de faits parfois insolites : des rois faux-monnayeurs altérant les pièces pour sauver leur pays de graves embarras financiers, au (...)
 
5 décembre 1360 : premier franc de l’histoire monétaire française, le franc à cheval est créé. Cette pièce d’or valant une livre tournois est frappée pendant la guerre de Cent Ans, au moment de la (...)
 
On croit cette monnaie d’or antérieure d’environ deux siècles à la guerre des Gaules, c’est-à-dire approximativement de 250 ans avant J.-C. Celle que nous reproduisons d’après le spécimen conservé au (...)
 
La ville des Sables d’Olonne, port de mer situé sur l’Océan, fait partie du département de la Vendée. Les campagnes qui l’environnent sont fertiles et habitées par une des populations les plus saines et (...)
 
La loi du 27 mars 1836 prohiba toute espèce de loterie. La peine, en cas d’infraction, était de deux à six mois de prison, 100 à 6 000 francs d’amende, et la confiscation des fonds et effets qui se (...)
 
Ce supplice bizarre est mentionné dans l’ancien statut de Strasbourg que cite l’Histoire d’Alsace de Strobel. On lit à la page 331, art. 48 : « Celui qui mesurera le vin avec de fausses mesures sera (...)
 
Dans le procès manuscrit de Jeanne d’Arc, qui était, au XVIIIe siècle, dans la bibliothèque de Saint-Victor de Paris, on lit que plusieurs fois on demanda à la jeune héroïne si elle n’avait pas vu les (...)
 
Si le valet du XIIIe siècle faisait le bonheur de son maître sans rechigner à la besogne, celui des siècles suivants l’irrita au plus haut point, de revendications excessives en larcins éhontés. Les (...)
 
Au XVIIe siècle, les laquais menèrent la vie dure aux forces de police. Deux déclarations, l’une de 1660 et l’autre de 1666, avaient interdit le port d’armes aux particuliers. Cependant les laquais et (...)
 
Au lendemain du gigantesque incendie ayant ravagé une partie de la ville de New York en 1835, les habitants s’appliquèrent à tout reconstruire, redoublant d’ardeur au travail et parvenant à effacer (...)
 
Fondateur vers 1090 de la secte des Assassins, également appelée secte des Bathéniens ou des Ismaëliens, Hassan Ben Sabbah tenait sa puissance miraculeuse du dévouement inconditionnel et de la (...)
 
Légende ou réalité ? Justine-Nicolette serait née en 1530. Fille de Jean de Laval, comte de Châteaubriant, elle aurait rendu son dernier soupir à sept ans, après avoir enduré une atroce captivité... Un (...)
 
Les anciens seigneurs de Châteaubriant avaient pour auteur Thibernus, mari d’Enoguent, qui eurent trois fils, dont un nommé Briant qui fit bâtir le château auquel il donna son nom. L’an 1219, Amaury (...)
 
En l’année 1212, il se passa en France et en Allemagne un des faits les plus extraordinaires dont il soit fait mention dans les annales du Moyen Age, une erreur inouïe dans les siècles, dit Mathieu (...)