Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 20 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Les événements du 16 janvier, éphéméride du jour

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Janvier > 16 janvier
Éphéméride, événements
Les événements du 16 janvier. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
16 janvier
 
On peut dire, sans malignité, que la gloire dont Antoinette de Pons, marquise de Guercheville (1560-1632) nous offre le modèle n’est pas vulgaire dans l’histoire : jeune, belle et libre, elle résista constamment aux désirs amoureux d’un roi. Les grâces de son esprit, de ses manières ; les charmes d’une figure et d’une taille enchanteresse avaient (...)
Publié le jeudi 16 janvier 2020, par LA RÉDACTION
 
 
Pierre Ier, fils de Hugues IV et d’Alix, héritier des Lusignan, recueillit, en 1361, la couronne de Chypre et le titre de roi de Jérusalem. La fin de sa vie, livrée à une scandaleuse débauche, en (...)
 
Le Conseil des Seize, qui joue un si grand rôle dans l’histoire de la Ligue, ne se composait d’abord que de cinq membres, Compan, Crucé, Lachapelle, Louchard et Bussi Leclerc, choisis par les Guise (...)
 
Le duc de Guise venait d’être assassiné à Blois ; la reine mère, Catherine de Médicis, venait de mourir dans la-même ville : à Paris la sédition se déployait dans toute sa rage et dans toute sa folie. (...)
 
On peut dire, sans malignité, que la gloire dont Antoinette de Pons, marquise de Guercheville (1560-1632) nous offre le modèle n’est pas vulgaire dans l’histoire : jeune, belle et libre, elle résista (...)
 
Après un mariage dans lequel son goût n’avait pas été consulté et qui la laisse dans une situation financière peu favorable, Madeleine de Souvré, marquise de Sablé, de caractère affable, s’établit à (...)
 
Comme littérateur et comme avocat, Patru n’a laissé qu’une réputation dénuée de titres : le recueil de ses œuvres n’est lisible pour personne aujourd’hui. Son esprit méthodique et froid ne pouvait guère (...)
 
La secte vertueuse et paisible qui devait donner des lois à une province américaine (voy. 25 Avril 1682), se forma en Angleterre pendant les orages de la guerre civile. George Fox, né en 1624, à (...)
 
L’abbé Cavanilles (Antoine-Joseph), botaniste célèbre, mort en 1804 à Madrid, y remplissait depuis trois ans la place d’intendant du jardin des plantes. Ses ouvrages, parmi lesquels on distingue une (...)
 
Savant profond et hardi jusqu’à la licence, sous un régime arbitraire, l’abbé Lenglet-Dufresnoy prit pour devise liberté, liberté ! aussi fit-il de fréquents séjours à la Bastille. Il s’habitua même (...)
 
Dès l’année 1780, de Montyon avait fondé, sous le voile de l’anonyme, un prix de douze cents francs, pour être décerné tous les ans à l’ouvrage le plus utile au bien temporel de (...)
 
Né le 27 avril 1737, auteur de l’Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain, sans contredit la plus grande composition historique qu’aient produite le XVIIIe siècle et l’Angleterre. « (...)
 
Né à Langensalza le 21 décembre 1782, destiné de bonne heure à la pharmacie, Wiegleb acquit cependant en philosophie et en histoire des connaissances plus étendues que n’ont coutume de faire ceux qui (...)
 
Au moment où Napoléon entra en Espagne, à la fin de 1808, le mènerai Moore avait débouché du Portugal avec une armée anglaise, et s’était établi à Salamanque : il s’y était arrêté pour attendre son (...)
 
Rivale par sa beauté, comme par ses désordres, de la duchesse de Kingston et de madame du Barry, ses contemporaines ; spirituelle et fougueuse comme la première, se rapprochant de la seconde par la (...)
 
Un projet de loi, dans lequel on reconnaissait l’œuvre d’une faction ennemie de toute pensée et de toute liberté, menaçait la littérature. (Voy. 30 décembre 1826 et 18 Avril 1827.) Du sein de l’Académie (...)
 
Une sorte de légitimité environnait, dans la famille des Césars, une puissance fondée sur la force des armes. Quand cette famille, qui s’était décimée elle-même, se fut éteinte avec Néron, les (...)