LA FRANCE PITTORESQUE
Le privilège de la fierte pour sauver sa tête
(Extrait de l’article paru dans le numéro 11)
Publié le mardi 12 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

En souvenir du condamné ayant accepté d’accompagner au VIIe siècle saint Romain dans sa lutte contre la Gargouille, le chapitre de Rouen libérait chaque année un criminel détenu dans les prisons de la ville.

La cérémonie de la fierte, qui tire son nom du mot latin corrompu feretrum signifiant cercueil, est un des plus anciens monuments de la piété de nos rois, une des concessions les plus authentiques qu’ils aient jamais faite à aucune église de leur royaume. En présence d’une foule innombrable que cette curiosité attire tous les ans, ce privilège de la fierte, ou châsse de Saint-Romain...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE