LA FRANCE PITTORESQUE
9 mai 1590 : mort du cardinal de Bourbon
()
Publié le mercredi 8 mai 2013, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Charles de Bourbon, cardinal, archevêque de Rouen et légat d’Avignon, fut enfermé à Tours, par ordre de Henri III, avec l’archevêque de Lyon, lors de l’assassinat du cardinal de Guise. Après la mort funeste de ce prince, en 1589, il fut mis sur le trône par le duc de Mayenne, sous le nom de Charles X.

Quelques écrivains ont dit qu’il avait accepté la couronne, pour la faire perdre à Henri IV son neveu. Mais ce qui prouve le contraire, c’est que dans le temps même où il fut déclaré roi, il envoya de sa prison de Fontenay-le-Comte en Poitou, une lettre à Henri IV, dans laquelle il le reconnaissait pour son roi légitime.

On frappa des monnaies en son nom, et Chapin lui dédia son traité de sacra Politica ; mais en 1594, il fut arrêté par le parlement de Tours et de Châlons, réintégré à Paris, que le nom de ce prétendu roi serait rayé de tous les actes publics.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE