LA FRANCE PITTORESQUE
2 mai 1668 : paix d’Aix-la-Chapelle
()
Publié le mercredi 1er mai 2013, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Philippe IV, roi d’Espagne, étant mort, Louis XIV, qui avait épousé sa fille, Marie-Thérèse, prétendit que la Flandre, le Brabant et la Franche-Comté, provinces qui appartenaient à l’Espagne, devaient, selon la jurisprudence de ces provinces, revenir à sa femme, malgré les renonciations qu’elle avait faites lors de son mariage ; il marche aussitôt en Flandre, et soumet cette province, dans l’été de 1667 ; l’hiver suivant, il fait encore, en personne, la conquête de la Franche-Comté en trois semaines.

Mais la rapidité de ses conquêtes ayant jeté l’alarme dans l’Europe, le roi conclut la paix avec l’Espagne ; il garda la Flandre, et rendit la Franche-Comté, qui lui revint, dix ans après, à la paix de Nimègue.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE