LA FRANCE PITTORESQUE
30 avril 1574 : deux gentilshommes
de la cour de Charles IX sont décapités
pour avoir trempé dans une conspiration
()
Publié le lundi 29 avril 2013, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Cette conspiration tendait à enlever de la cour le duc d’Alençon, pour en faire le chef du parti des mécontents. Les têtes des deux gentilshommes, la Mole et Coconas, furent exposées sur une potence à la place de Grève.

Aussitôt que la nuit fut venue, Henriette de Clèves, duchesse de Nevers, alla elle-même enlever la tête de Coconas, qui avait été son amant, et l’ayant fait embaumer, elle la garda longtemps dans un cabinet, derrière son lit, à l’hôtel de Nesle (où fut plus tard l’hôtel Mazarin). « Ce même cabinet, dit Sainte-Poix, fut longtemps arrosé des larmes de sa petite-fille, Marie-Louise de Clèves, dont l’amant (Cinq-Mars) eut la même destinée que Coconas. »

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE