LA FRANCE PITTORESQUE
29 avril 1640 : le comte d’Harcourt
force le général espagnol Léganez
dans ses lignes devant Cazal
()
Publié le dimanche 28 avril 2013, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Léganez, en demandant l’échange de quelques prisonniers, fit dire au comte d‘Harcourt que, s’il était roi de France, il lui ferait couper la tête, pour avoir hasardé une bataille contre une armée beaucoup plus forte que la sienne. « Et moi, répondit d’Harcourt, si j’étais roi d’Espagne, le marquis de Léganez perdrait la tête pour avoir cédé la victoire à une armée beaucoup plus faible que la sienne. »

C’est à l’occasion de ce succès et de la victoire que ce général remporta le 11 juillet suivant, que le fameux Jean de Vert, général de l’empereur, dit qu’il aimerait mieux être comte d’Harcourt qu’empereur.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE