LA FRANCE PITTORESQUE
28 avril 1503 : bataille de Cérignole
perdue par les Français en Italie
()
Publié le samedi 27 avril 2013, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

En 1501, le roi Louis XII s’était uni avec Ferdinand, roi de Castille, pour dépouiller Frédéric, roi de Naples. Les troupes combinées des deux monarques eurent bientôt conquis tout le royaume des Deux-Siciles ; mais, après la conquête, la division se mit entre les vainqueurs.

Les Français, après avoir été défaits, le vendredi 21 avril 1503, à la bataille de Seminare, furent encore défaits le vendredi de la semaine suivante (28 avril), à la bataille de Cérignole, dans la Pouille, par Gonzalve de Cordoue, surnommé le grand Capitaine. Ces deux journées sont l’époque de la superstition qui a fait regarder le vendredi comme un jour malheureux.

La perte de ces deux batailles entraîna celle de toutes les places que les Français possédaient dans le royaume de Naples, qui demeura tout entier à la maison d’Aragon.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE