LA FRANCE PITTORESQUE
Qui a découvert le tabac ?
()
Publié le jeudi 4 avril 2013, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Si l’histoire n’a retenu que deux noms : ceux de Nicot et de Thévet, elle a ce faisant commis un oubli. Il n’est pas possible, en effet, d’exclure Jacques Cartier de toute participation à l’introduction du tabac en France.
 

C’est le premier Européen qui pénétra dans le Saint-Laurent, et il fit successivement trois voyages au Canada : le premier en 1534, le second du 19 mai 1535 au 16 juillet 1536.

Jacques Cartier
Jacques Cartier

C’est dans le récit de ce second voyage que Jacques Cartier, parlant des indigènes, s’exprime ainsi :

« Ils ont une herbe dont ils font grand amas durant l’été pour l’hiver ; ils la font sécher au soleil et la portent à leur cou, en une petite peau de bête, en guise de sac avec un cornet de pierre ou de bois ; puis à toute heure, ils font poudre de la dite herbe et la mettent à l’un des bouts du dit cornet ; puis ils mettent un charbon dessus et soufflent par l’autre bout, tellement qu’ils s’emplissent le corps de fumée et que celle-ci leur sort par le nez, comme par un tuyau de cheminée. Ils disent que cela les tient sains et chaudement ; ils ne vont jamais sans lesdites choses ».

Sans aucun doute, Jacques Cartier qui s’était si vivement intéressé à l’usage que faisaient du tabac les riverains de Saint-Laurent, n’est pas rentré du Canada en 1535, en 1536 et en 1542, date de son troisième voyage, sans rapporter des graines et des feuilles d’une « herbe » qui lui avait paru si étrange. Ce qui n’enlève rien à maître Jean Nicot, véritable auteur de la fortune du tabac, qui l’a, en quelque sorte, lancé dans le monde.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE