LA FRANCE PITTORESQUE
Tenir pied à boule
()
Publié le jeudi 24 septembre 2015, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Être assidu, ne point abandonner une affaire
 

Les lexicographes, académiciens et autres, se sont trompés en expliquant tenir pied dans le sens de piéter ou tenir le pied arrêté à un endroit marqué près de la boule, car tenir pied signifie précisément le contraire, c’est-à-dire suivre de près la boule lancée, aller avec elle d’un mouvement égal, comme le prouve cette variante : Tenir pied à boule qui roule.

L’expression proverbiale est une métaphore prise de l’action d’un joueur qui accompagne de fait ou d’intention la boule qu’il vient de lancer, comme s’il voulait la diriger au but.

Molière a peint cette action au naturel dans les vers suivants de l’Étourdi, acte IV, scène V :

Attaché dessus vous comme un joueur de boule
Après le mouvement de la sienne qui roule,
Je pensais retenir toutes vos actions
En faisant de mon corps mille contorsions.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE