LA FRANCE PITTORESQUE
31 décembre 1882 : mort
de Léon Gambetta
()
Publié le samedi 29 décembre 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Alors que sa maîtresse Léonie Léon, après dix ans de liaison passionnée, consentait enfin à l’épouser, Léon Gambetta se blesse à la main droite en voulant décharger son pistolet. Une artère a été touchée et les médecins le contraignent à garder le lit.

Léon Gambetta
Léon Gambetta

Cet alitement sera désastreux. Quelques mois plus tard, Gambetta meurt d’une crise d’appendicite et de l’incompétence des médecins qui l’entourent et n’ont pas osé l’opérer. On lui fit des obsèques nationales. Ce qui n’empêchera pas ses ennemis de faire cette épitaphe - cruelle allusion à un affreux accident dont il avait été victime dans sa jeunesse et qui le rendit borgne :

Amis respectons le cercueil
De ce patriote farouche
Qui prit bien soin de perdre un oeil
Pour ne jamais paraître louche.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE