LA FRANCE PITTORESQUE
Il a l’or de Toulouse
()
Publié le dimanche 6 septembre 2015, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Se dit d’un homme qui a obtenu quelque avantage d’une manière peu licite
 

On dit dans un sens analogue, c’est de l’or de Toulouse, il lui coûtera cher, en parlant d’un objet mal acquis, dont la possession doit porter malheur.

Ce proverbe est la reproduction d’un proverbe latin, aurum habet Tolosanum, dont voici l’origine. Crépion ayant pris d’assaut la ville de Toulouse, la livra au pillage pour se venger de la résistance que lui opposaient les armées gauloises.

Comme les temples étaient renommés pour les trésors qu’ils renfermaient, ce fut là principalement que se dirigea l’avidité du soldat ; et l’on remarqua que ceux qui avaient emporté une certaine quantité de l’or renfermé dans ces lieux sacrés périrent tous misérablement, après avoir enduré des souffrances inouïes.

Depuis ce temps, on dit à un homme qui s’empare injustement de la propriété d’un autre : C’est de l’or de Toulouse, il te coûtera cher ; c’est comme si l’on disait simplement : Bien mal acquis ne profite jamais.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE