LA FRANCE PITTORESQUE
6 décembre 884 : mort du roi Carloman
()
Publié le mardi 4 décembre 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Louis III et Carloman, fils de Louis le Bègue, avaient partagé entre eux la monarchie française ; mais leur union fut si constante, qu’ils semblent avoir régné par indivis. Carloman mourut le 6 décembre 884, d’une blessure qu’il avait reçue en poursuivant un sanglier à la chasse ; telle fut la cause qu’on donna de sa mort ; mais il paraît constant que ce fut un de ses gardes qui eut le malheur de le blesser en voulant percer le sanglier.

Carloman fut lui-même courir le bruit qu’il avait été blessé par l’animal furieux, de peur qu’on ne vengeât sa mort sur un domestique maladroit et innocent. Ce trait doit immortaliser ce prince, d’ailleurs recommandable par sa valeur, son activité et son application aux affaires. Charles le Gros succéda à Carloman.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE