LA FRANCE PITTORESQUE
Les chocolats Réauté
conquièrent le marché national
(Source : Ouest France)
Publié le mardi 13 novembre 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
D’ici la fin de l’année, les chocolats Réauté seront proposés dans 46 boutiques dans toute la France. L’histoire d’une success story familiale sud-mayennaise.
 

Si la chocolaterie de Charlie existait, on l’imaginerait ainsi. Des rivières de chocolat au lait, blanc ou noir. Au commencement pures puis qui s’agrémentent, au fil de la chaîne, d’amandes, de noisettes, ou encore de caramel au beurre salé. Des petites mains brassent tout ça avec une agilité très précise. Nous sommes dans l’usine de fabrication de la chocolaterie Roland Réauté, à Azé, en périphérie de Château-Gontier, dans le Sud-Mayenne. Ici, on a fabriqué 50 millions de chocolats l’an dernier.

L’aventure Réauté est avant tout familiale. C’est en 1954 que Roland et Madeleine Réauté ouvrent leur première chocolaterie, avenue de Razilly au centre-ville de Château-Gontier. « 23 années de réussite familiale avant tout », souligne Brigitte Réauté, dirigeante de la société et cofondatrice, avec son frère Jacques et sa soeur Françoise, en charge de la partie recherche et développement.

Un objectif de 100 boutiques en 2015
L’idée des trois enfants est simple : ouvrir une boutique qui proposerait du chocolat en libre-service mais avec un rapport qualité-prix imbattable pour du chocolat 100 % pur beurre de cacao.

Des salariées confectionnent manuellement des fleurs tout en chocolat
Des salariées confectionnent manuellement des fleurs tout en chocolat

Après avoir grandi, le parfum de la boulangerie, de la pâtisserie et de la confiserie dans les narines, ils partent travailler à Paris dans le milieu du biscuit pour de grands magasins comme Hédiard. Puis ils ont une idée : ouvrir un magasin qui propose du chocolat de qualité, pas trop cher et en petite quantité.

« Nous nous situons toujours en périphérie de ville afin de pouvoir disposer de surfaces de vente plus grandes. Nous vendons les chocolats principalement en sachets de 100 grammes pour varier les plaisirs. Et nous sélectionnons les meilleures matières premières. Il n’y a pas de miracle : pour du bon chocolat, il faut du très bon cacao. Et puis, ici on vend le chocolat que nous aimons. »

Le premier magasin voit ainsi le jour en 1988, à Saint-Fort, aux portes de Château-Gontier. Cinq succursales suivront en 2006. D’ici la fin de l’année, Réauté comptera 46 boutiques en France. Quatre points de vente viennent d’ouvrir leurs portes à Fresnes, Châteauroux et deux à Caen. « Avec un objectif de 100 boutiques en 2015. »

Les chocolats qui cartonnent ? « Les Mayottes, un praliné aux amandes, aux noisettes et au feuilleté croustillant et les Carats, des pralinés aux amandes et noisette et à la crème au caramel, ajoute Vincent Fenouillère, directeur industriel. Cette année, les tuiles noisettes caramel et les Tricolores praliné aux trois chocolats se vendent très bien. »

À partir de cette semaine, Réauté sortira sa gamme de chocolats de Noël imaginée par Françoise.

Accédez à l’article source

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE