LA FRANCE PITTORESQUE
29 octobre 1724 : l’Académie
des sciences rapporte une expérience
de filtration de l’eau de mer
()
Publié le jeudi 25 octobre 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Les Mémoires de l’Académie des Sciences mentionnent : « Philippe d’Achery, et quelques autres personnes du vaisseau qui le conduisait à l’île de Bourbon, prirent une bouteille d’un verre très fort, la bouchèrent avec un bouchon de liège bien frappé, et de peur qu’il n’y eût quelque petit trou imperceptible, ils mirent par-dessus de la cire blanche, et ensuite encore du goudron, le tout couvert d’un parchemin bien lié, de sorte qu’il paraissait impossible que l’eau pénétrât dans la bouteille ; cependant, l’ayant descendue dans la mer, à environ cent trente brasses, ils la retirèrent dans l’instant entièrement pleine d’eau ; ils en goûtèrent, elle était des trois quarts moins salée que l’eau de la mer ordinaire.

« Le poids d’une colonne de cent trente brasses d’eau avait eu la force de pousser l’eau au travers de tout ce qui bouchait si exactement la bouteille, d’y en faire pénétrer autant qu’elle en pouvait contenir, et de la dessaler en grande partie par cette filtration forcée. »

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE