LA FRANCE PITTORESQUE
14 septembre 1759 : mort de
Louis-Joseph de Montcalm au Canada
()
Publié le mardi 11 septembre 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Louis-Joseph de Montcalm naquit le 28 février 1712, à Candiac, d’une famille de Rouergue, qui a produit le fameux grand-maître Gozon, vainqueur du dragon qui désolait l’île de Rhodes. Après s’être distingué dans la guerre de 1740, il fut nommé, en 1756, maréchal de camp et commandant des troupes françaises en l’Amérique. Il soutint pendant quatre ans, avec le plus grand courage, la destinée de la colonie française, dont les affaires allaient tous les jours en décadence.

Enfin, après avoir longtemps éludé les efforts d’une armée très supérieure à la sienne, il fut engagé malgré lui dans un combat près de Québec ; il reçut au premier rang et au premier choc, une profonde blessure, dont il mourut le lendemain. Un trou qu’une bombe avait fait, lui servit de tombeau : sépulture digne d’un homme qui avait résolu de sauver le Canada ou de s’ensevelir sous ses ruines. Sa mort entraîna la perte de la colonie.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE