LA FRANCE PITTORESQUE
13 septembre 1651 : victoire de Cromwell
à Worcester, sur Charles II
()
Publié le mardi 11 septembre 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Cromwell étant tombé malade après la victoire de Dunbar, n’avait pu pousser plus loin ses conquêtes. Charles II ayant ramassé de nouvelles troupes, s’avance jusqu’à Worcester en Angleterre, dans l’espérance que les Anglais de son parti viendraient l’y joindre. Cromwell l’attaque:sur les bords de la Saverne, et remporte la victoire la plus complète qui ait jamais signalé sa fortune. Environ sept mille prisonniers furent menés à Londres, et vendus pour aller travailler aux plantations anglaises en Amérique.

L’imagination qui a produit tant de romans, n’a guère invente d’aventures plus singulières, ni de dangers plus pressants, ni d’extrémités plus cruelles que tout ce que Charles II essuya en fuyant, après la bataille de Worcester, la poursuite du meurtrier de son père. Il fallut qu’il marchât presque seul par les routes les moins fréquentées, exténué de fatigues et de faim, jusque dans le comté de Strafford ; là au milieu d’un bois, poursuivi par les soldats de Cromwell, il se cacha dans le creux d’un chêne, où il fut obligé de passer un jour et une nuit.

Après avoir erré de village en village, déguisé tantôt en postillon, tantôt en bûcheron, il se sauva enfin dans une petite barque, et arriva en Normandie, après six semaines d’aventures incroyables.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE