LA FRANCE PITTORESQUE
Premier souffle de la voiture à vapeur
(Extrait de l’article paru dans le numéro 6)
Publié le lundi 11 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Mise au point par Cugnot en 1769, la voiture à vapeur est l’aboutissement d’études entreprises dix-huit siècles plus tôt. Elle doit sa genèse, lente et semée d’embûches, à Héron d’Alexandrie qui met en évidence en 120 avant J.-C. les effets de la vapeur d’eau grâce à son éolipyle ; à Salomon de Caus qui publie dès 1615 une ébauche de machine à vapeur, tandis que la science européenne est encore muselée par le joug religieux ; à Denis Papin, qui décrit en 1690 le modèle viable d’une machine annonçant une révolution sans précédent.

La plupart des écrivains qui se sont occupés de l’histoire de la machine à vapeur, ont placé dans l’Antiquité le berceau de cette invention...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE