LA FRANCE PITTORESQUE
7 septembre 1159 : élection
de deux papes à Rome
()
Publié le jeudi 6 septembre 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Après la mort d’Adrien IV, les cardinaux s’assemblèrent pour élire son successeur. Mais n’ayant pu s’accorder ensemble, les uns choisirent Roland, qui prit le nom d’Alexandre III, et les autres le cardinal Octavien, qui s’appela Victor IV.

Alexandre III
Alexandre III

Ceux qui avaient élu Alexandre III, le revêtirent aussitôt de la chape d’écarlate, qui était l’habit particulier du pape ; et cette cérémonie était l’investiture du pontificat. Alexandre résistait et s’enfuyait, protestant de son indignité ; mais enfin il en fut revêtu par Odon, premier des diacres.

Victor survenant tout-à-coup, arracha avec violence la chape des épaules d’Alexandre, et la voulut emporter ; mais un sénateur qui était présent, lui ôta la chape d’entre les mains. Cependant les amis de l’empereur Frédéric Barberousse — Frédéric Ier de Hohenstaufen, empereur romain germanique — proclamaient Victor IV, qui, tournant les yeux avec fureur vers son chapelain, lui criait avec force de lui donner la chape rouge qu’il avait apportée ; puis, ayant ôté son bonnet, et baissant la tête, il s’en revêtit avec tant de précipitation qu’il la mit à contresens.

Aussitôt une troupe de gens armés entrèrent dans l’église, et chassèrent Alexandre et les cardinaux, qui se réfugièrent dans la forteresse de l’église de Saint-Pierre, d’où ils sortirent quelques jours après. L’Eglise fut divisée entre ces deux papes jusqu’à la mort de Victor IV, en 1164.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE