LA FRANCE PITTORESQUE
7 septembre 1783 : le prince Henri
de Prusse visite l’Académie des Inscriptions
et Belles-Lettres, à Paris
()
Publié le jeudi 6 septembre 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

En 1781, le grand-duc et la grande-duchesse d » Russie, sous le nom de comte et comtesse du Nord, avaient honoré cette Académie de leur présence. Deux ans après, le prince Henri de Prusse, sous le nom de comte d’Oëls, lui fit le même honneur. La compagnie informée de son arrivée, alla au-devant de lui. Le prince voulut s’inscrire lui-même sur le registre des présences ; il y écrivit de sa propre main son nom, Henri, à la colonne des honoraires, et prit place au milieu de leurs sièges.

Le secrétaire (c’était alors M. Dacier, qui avait succédé à M. Dupuis) lut un exposé sommaire des travaux de l’Académie, et cette lecture fut suivie de celle de divers morceaux de littérature, parmi lesquels il y en eut un qui, roulant sur la tactique des anciens, dut fournir naturellement à l’auteur, l’occasion de rappeler les campagnes à jamais mémorables de Frédéric II, et celles de son frère, le digne émule de sa gloire.

Le prince parut sentir vivement l’heureux à-propos d’un pareil éloge, où l’adulation n’avait aucune part. Il accepta les jetons qui lui furent offerts, ainsi qu’aux gentilshommes dont il était .accompagné.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE