LA FRANCE PITTORESQUE
14 août 1774 : mort du philologue
Jean-Jacques Reiske
()
Publié le lundi 13 août 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

L’Allemagne, qui est le pays de la philologie par excellence, n’a guère produit d’homme plus étonnant par l’étendue et la profondeur de son érudition, par le nombre de ses ouvrages, que celui dont nous venons de transcrire le nom.

Reiske était né en Saxe, en 1716. Fils d’un pauvre tanneur, il avait dû vaincre de grands obstacles pour s’élever à la science. Possédant à fond toutes les langues savantes, orientaliste distingué, Reiske publia une foule d’articles curieux, d’éditions précieuses, et de compilations importantes. Il avait trouvé dans sa femme un auxiliaire qui le secondait, avec un talent rare, dans ses travaux d’éditeur, de commentateur et de critique.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE