LA FRANCE PITTORESQUE
10 août 1744 : mort de
l’abbé Gédoyn
()
Publié le jeudi 9 août 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Nicolas Gédoyn, chanoine de la Sainte-Chapelle à Paris, auteur des traductions de Quintilien et de Pausanias, était né à Orléans en 1661 ; il écrivit quatre dissertations sur le poème de Milton, dont il a relevé les défauts qui frappent tout le monde, mais dont il a entièrement méconnu les sublimes beautés.

On a imprimé dans quelques dictionnaires, que Ninon lui accorda ses faveurs à quatre-vingts ans ; en ce cas, on aurait dû dire plutôt que l’abbé Gédoyn lui accorda les siennes ; mais c’est un conte ridicule : ce fut à l’abbé de Châteauneuf que Ninon donna un rendez-vous pour le jour auquel elle aurait soixante ans accomplis.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE