LA FRANCE PITTORESQUE
2 août 1718 : traité de la quadruple
alliance, signé à Londres
()
Publié le mardi 31 juillet 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Les mouvements que se donnait le cardinal Albéroni, ministre d’Espagne, pour enlever à l’empereur ses possessions d’Italie, pour faire déposer George Ier, roi d’Angleterre, et pour exciter des troubles en France, déterminèrent ces trois puissances à s’unir ensemble contre l’Espagne, par un traité signé à Londres, auquel accédèrent depuis les Etats-Généraux : c’est ce qu’on a nommé la quadruple alliance.

Ce traité maintenait George Ier sur le trône d’Angleterre, et plaçait le régent sur celui de France, en cas que son frêle pupille (Louis XV) vînt à mourir — Louis XV venant à manquer, la couronne de France était naturellement dévolue à un des fils de Philippe V, roi d’Espagne, et petit-fils de Louis XIV.

L’Espagne, effrayée de cette coalition, demanda la paix, qu’elle obtint, à condition de renvoyer le cardinal Albéroni.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE