LA FRANCE PITTORESQUE
28 juillet 450 : mort de Théodose II
le jeune, empereur d’Orient
()
Publié le vendredi 27 juillet 2012, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Théodose II, fils d’Arcadius et d’Eudoxie, né le 10 avril 401, succéda le 1er mai 408 à son père. Ce prince n’avait aucune des qualités nécessaires pour bien gouverner. Les écrivains grecs, qui ne reconnaissent d’autre talent remarquable en lui que celui de bien écrire, c’est-à-dire, de bien tracer les caractères, l’ont surnommé calligraphe, titre plus convenable à un maître d’école qu’au chef d’un grand empire.

La ville de Constantinople lui dut néanmoins de la reconnaissance à cause des murailles dont il l’environna, et de plusieurs édifices dont il l’embellit. « Mais s’il orna la capitale de l’empire, dit Lebeau, il avilit l’empire tout entier par son incapacité. La majesté romaine, flétrie par Attila, perdit, sous son règne, cet éclat qui l’avait jusqu’alors rendue respectable aux barbares. »

Théodose mourut à Constantinople d’une chute de cheval, dans la cinquantième année de son âge.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE