LA FRANCE PITTORESQUE
Voilà le hic
()
Publié le lundi 26 décembre 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
C’est là qu’est la principale difficulté
 

Dans les premiers temps de l’invention de l’imprimerie, ceux qui lisaient une feuille manuscrite ou imprimée mettaient souvent à côté des endroits remarquables le monosyllabe hic, qui est une abréviation de hic avertendum, hic sistendum, ce qui signifie : Ici, il faut faire attention, ici, il faut s’arrêter.

Cet usage étant devenu familier, on en est venu à se servir de la façon proverbiale : Voilà le hic, c’est-à-dire voilà la difficulté principale, l’endroit sur lequel on doit porter toute son attention.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE