LA FRANCE PITTORESQUE
Une souris qui n’a qu’un trou
est bien vite prise
()
Publié le lundi 26 décembre 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Cette maxime allégorique est un avertissement donné à chacun, afin qu’il se ménage plusieurs ressources pour l’avenir. Les Latins disaient : Mus non uni fidit antro, ce qui veut dire : La souris ne se fie pas à un seul trou. Dans le roman de la Rose (XIIIe siècle), une vieille femme dit à de jeunes filles :

Moult à souris povre secours
Et met en grand péril la drugge ;
Qui n’a qu’un perthuys à refuge.

Bien pauvre secours est à souris
Et met en grand péril la fuite ;
Qui n’a qu’un trou pour refuge.

Nous avons d’autres proverbes qui reproduisent la même pensée : Il faut avoir plus d’une corde à son arc ; Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE