LA FRANCE PITTORESQUE
Mettre quelqu’un au pied du mur
()
Publié le vendredi 16 décembre 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
C’est le mettre dans l’impossibilité de répondre aux arguments qu’on lui oppose
 

On peut, par extension, dire que c’est réduire une personne à reconnaître son erreur ou son tort sans pouvoir présenter aucune objection raisonnable.

Cette locution n’est pas, comme on pourrait le croire, une métaphore prise de l’escrime où celui qui pousse son adversaire jusqu’au pied du mur, lui ôte par là tout moyen de reculer davantage et le force à s’avouer battu.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE