LA FRANCE PITTORESQUE
Mettre la lumière
sous le boisseau
()
Publié le mercredi 7 décembre 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
C’est cacher la vérité
 

Ce proverbe est tiré de l’Evangile qui dit qu’on ne place pas la lumière ni sous un lit, ni sous un vase, ni sous un boisseau. Voici la phrase que l’on trouve dans saint Luc (VIII, v. 16) : « Il n’y a personne qui, après avoir allumé une lampe, la couvre d’un vase ou la mette sous un lit ; mais on la met sur le chandelier, afin que ceux qui entrent voient sa lumière. »

Voici celle qu’on lit dans saint Marc (IV, v. 21) : « Fait-on apporter la lampe pour la mettre sous le boisseau ou sous le lit ? N’est-ce pas pour la mettre sur le chandelier ? » Reste celle de saint Matthieu (V, v. 15) : « Et l’on n’allume point une lampe pour la mettre sous le boisseau ; mais on la met sur un chandelier, afin qu’elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. »

C’est donc pour exprimer le sens de cacher la vérité aux hommes et de laisser le talent dans l’obscurité que l’on s’est servi de cette expression très populaire qui a fini par passer en proverbe.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE