LA FRANCE PITTORESQUE
L’esprit qu’on veut avoir
gâte celui qu’on a
()
Publié le lundi 5 décembre 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Ce proverbe a été tiré d’un vers de Gresset (XVIIIe siècle) dans sa comédie du Méchant. Il exprime une opinion généralement admise et justifiée journellement par des exemples. L’affectation en tout genre rend ridicule ; ainsi, ne faut-il pas courir après l’esprit des calembours, qui fait disparaître le naturel.

La prétention à l’esprit a cela de particulier, qu’elle met en relief la médiocrité et la sottise des importants qui courent après l’esprit. On les accuse parfois d’avoir l’esprit dans les talons, ce qui est une façon populaire de qualifier leur bêtise.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE