LA FRANCE PITTORESQUE
La nuit, tous les chats sont gris
()
Publié le vendredi 2 décembre 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Dans l’obscurité on ne peut guère distinguer la forme et la couleur des objets
 

Les objets, la nuit, pour si peu qu’on les remarque, semblent avoir une teinte sombre, comparée au pelage gris de certains chats. En pareil cas on dit encore : La nuit, tout blé semble farine.

Les Latins ont emprunté aux Grecs une pensée à peu près semblable, Lucerna sublata nihil discrimen inter mulieres, ce qui veut dire : La lumière enlevée, il n’y a plus de différence entre les femmes.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE