LA FRANCE PITTORESQUE
Honni soit qui mal y pense
()
Publié le vendredi 25 novembre 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Cette locution proverbiale est employée lorsque l’on veut dire, qu’à propos d’un événement quelconque, il n’y a pas lieu de se scandaliser de ce qui pourrait avoir une apparence équivoque
 

C’est la devise de l’ordre de la Jarretière fondé en 1350 par le roi d’Angleterre Edouard III dans les circonstances suivantes : « La comtesse de Salisbury perdit sa jarretière dans un bal donné par le roi. Celui-ci s’en apercevant la ramassa et la rendit à la comtesse. Les courtisans qui assistaient à la réception se mirent à rire en même temps et de l’accident et de l’attention du roi. Edouard, mécontent de voir se manifester une gaieté qui pouvait être injurieuse pour la comtesse, la réprima sur-le-champ en s écriant : Honni soit qui mal y pense, Messieurs. » (Honni est un vieux mot qui signifie méprisable.)

Ce fut quelques jours après que ce roi fonda l’ordre de la Jarretière pour consacrer d’une façon publique l’estime qu’il portait à la comtesse de Salisbury. Quelque frivole que paraisse cette origine, elle est reproduite de plusieurs côtés.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE