LA FRANCE PITTORESQUE
Avoir du bien au soleil
()
Publié le lundi 21 novembre 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

L’explication donnée à cette locution proverbiale devrait être naturellement qu’elle signifie avoir des propriétés en terres ou en maisons. Voici une autre explication qui peut avoir sa raison d’être. En l’an 1475, sous le roi Louis XI, on fit des écus d’or, appelés écus d’or au soleil, parce qu’au-dessus de la couronne, il y avait un petit soleil à huit rayons.

Ils étaient du même titre que ceux qu’on appelait simplement à la couronne, mais étaient un peu plus pesants. On a fabriqué ces écus jusqu’en 1655, pendant près de deux siècles et cette qualification au soleil désignait une supériorité sur les pièces monétaires du même nom. Ne serait-il pas dès lors présumable que l’on a employé les mots au soleil dans le sens de meilleur, comme on adjoint souvent des modifications à certains mots, par exemple : du savon de Marseille, du vin de Bordeaux, du fromage de Gruyère, etc. ?

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE