LA FRANCE PITTORESQUE
Avaler la pilule
()
Publié le lundi 20 juillet 2015, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
C’est faire par nécessité une chose qui même ne fait que contrarier, ou bien encore c’est recevoir un affront sans mot dire
 

Il existe un proverbe latin qui se rapporte au dicton français  : Pilulae sunt glutiendae, non manducandae, qui veut dire : Les pilules sont pour être avalées, non mangées, ce qui signifie : Qu’il faut oublier les injures.

De même que les pilules sont désagréables au goût, quand on se met à les mâcher, et qu’elles font du bien à l’estomac, (si on ne fait que les avaler), ainsi en est-il de même des injures. Pour qu’elles n’aient rien de mordant (ut nihil habeant quod mordeat), on doit les dévorer en silence sans se laisser arrêter par les souvenirs.

Molière (XVIIe siècle) disait : Que le mépris est une pilule que l’on pouvait bien avaler, mais qu’on ne pouvait guère mâcher sans faire la grimace.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE