LA FRANCE PITTORESQUE
Arriver comme mars en Carême
()
Publié le lundi 21 novembre 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Cette phrase veut dire qu’une chose ne manque jamais d’arriver comme le mois de mars pendant le Carême
 

Le sens de cette locution proverbiale n’est pas précisément le même que celui de la locution précédente : Arriver comme marée en Carême. Voici pourquoi : la fête de Pâques ayant été fixée au premier dimanche venant après la pleine lune qui suit l’équinoxe du printemps (le 22 mars), il en résulte que le mois de mars doit être invariablement compris chaque année dans le carême pour près d’un tiers au moins. Aussi dit-on : Arriver comme mars en Carême pour signifier qu’une chose arrive ou arrivera infailliblement. Cette locution daterait du XVe ou du XVIe siècle.

On trouve dans un recueil espagnol, publié en 1553, la trace de ce proverbe : No puede mas faltar que Marzo de quaresma, ce qui veut dire : Cela ne peut manquer non plus que mars en Carême.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE