LA FRANCE PITTORESQUE
Le fouet séduit
écoles et monastères
(Extrait de l’article paru dans le numéro 40)
Publié le mardi 11 octobre 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Punition exercée au sein des couvents et monastères sur les membres désobéissants, coupables de vol ou jugés trop proches de l’autre sexe, la flagellation, de très ancien usage, avait été adoptée puis codifiée par l’Église catholique avant d’être perçue comme un mal nécessaire et l’auxiliaire indispensable à l’éducation tant des vilains que des rois et des princes.

L’usage du fouet, remontant à la plus haute antiquité, existait chez les Égyptiens, les Hébreux, les Grecs, ainsi que chez les Romains, lesquels l’appliquèrent aux esclaves, aux écoliers et aux vestales convaincues de négligence dans l’entretien du feu sacré, la loi refusant pour ces dernières à des mains profanes le droit de l’infliger, le grand-pontife...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE