LA FRANCE PITTORESQUE
Louis XVII, roi martyr en 1795 :
enfance, captivité à la prison du Temple
(Source : Démocratie Royale)
Publié le jeudi 9 juin 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Second fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette et né au château de Versailles le 27 mars 1785, ce prince, Louis-Charles, Louis XVII, ce roi sans couronne dont l’existence devait être si courte et si malheureuse, dont les jours étaient destinés à s’éteindre dans la plus abjecte captivité, annonça par une enfance pleine de grâces et de séductions les qualités les plus propres à orner et même à honorer le rang suprême.

Cette volonté de tuer un homme de sang-froid, cet acharnement à éteindre le sens moral chez un enfant, cette manœuvre délibérée visant à le corrompre et à le conduire, par des voies infernales, à flétrir, à perdre et à déshonorer sa mère, voilà qui ne s’était jamais vu chez aucune nation, chez aucun peuple, sous le règne d’aucun tyran ancien et moderne, et voilà ce qui s’est pourtant vu en France, sur la terre loyale de Louis XII et de François Ier ; voilà ce qui s’est passé à Paris, au Temple, sous le règne de la République, en 1795.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE