LA FRANCE PITTORESQUE
Duc d’Anjou (Le) (Louis XX)
s’exprime sur la découverte de la
tête supposée du roi Henri IV
(Interview réalisée en décembre 2010)
Publié le dimanche 27 mars 2011, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
« Avec la confirmation de la découverte, c’est à moi, en tant que chef de la maison des Bourbon, d’établir une relation avec le gouvernement et d’essayer de l’enterrer dans les conditions les plus dignes possibles », déclare Mgr le Prince Louis de Bourbon, prétendant légitimiste au trône de France après l’authentification du crâne du roi Henri IV
 

Suite à la découverte de la tête supposée du roi Henri IV, le duc d’Anjou, Louis de Bourbon, prétendant légitimiste au trône de France sous le nom de Louis XX, explique : « Les reporters m’ont alors contacté . J’ai apporté ma caution morale et j’ai consulté mon carnet d’adresses pour que les musées leur ouvrent les portes. Les vingt scientifiques ont travaillé bénévolement. Moi, j’ai aidé à financer les tests, les huissiers qui certifiaient les résultats et les déplacements (Pau, Florence...), soit environ 10 000 euros. (...) Elle repose provisoirement dans le coffre d’une banque en région parisienne. »

« Quant au corps d’Henri IV, il est dispersé entre des musées comme celui de Pontoise qui détient le pouce, des collectionneurs privés et l’ossuaire de la crypte de Saint-Denis. Il serait souhaitable qu’à l’occasion du retour de la tête que les restes du roi soient également restitués. (...) Je souhaite que cette réinhumation soit l’occasion d’une réconciliation nationale entre les Français. Le traumatisme des profanations de la Révolution ayant fait un mal certain. Cette tête est à la fois un patrimoine familial mais surtout notre patrimoine national. »

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE