LA FRANCE PITTORESQUE
Maisons-Laffitte (Château de)
(Yvelines)
()
Publié le dimanche 3 octobre 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Son histoire
Le Château de Maisons a été construit à la fin du règne de Louis XIII, vers 1640, pour René de LONGUEIL, Seigneur de Maisons, haut magistrat du Parlement de Paris et qui fut en 1651 le Surintendant des Finances de Louis XIV.

Le château
Le château

Ce château, situé en bord de Seine, mais tourné vers la forêt permettait d’accueillir le Roi qui venait fréquemment chasser dans la forêt de Saint-Germain non loin du domaine de Maisons.
En 1777, le Château de Maisons devient la propriété du Comte d’ARTOIS, frère de Louis XVI, qui deviendra plus tard le Roi Charles X. Pendant la Révolution, les biens du Comte d’ARTOIS, parti en exil, sont placés sous séquestre. Le château devient bien national ; puis il est revendu à un marchand de chevaux, Lanchère, fournisseur des armées. En 1804, le Château est racheté par un Maréchal d’Empire, le Maréchal LANNES, Duc de Montebello.

La chambre du roi et le Cabinet aux miroirs
La chambre du roi et le Cabinet aux miroirs

Durant cette période, Napoléon Ier est fréquemment invité au château de Maisons. En 1818, le domaine devient la propriété de Jacques LAFFITTE, gouverneur de la Banque de France et homme politique. Jacques LAFFITTE est Ministre, puis Président du Conseil de Louis Philippe.

Son architecture - Ses intérieurs
Construit au XVIIe siècle par l’architecte François MANSART, le château de Maisons apparaît comme un modèle de l’architecture classique française. La majesté, la symétrie et l’équilibre des formes de cette demeure exemplaire en ont fait l’un des chefs d’œuvre de son temps.

Le grand escalier
Le grand escalier

Le château présente plusieurs appartements qui témoignent de l’évolution des styles, des goûts et des modes de vie de ses différents propriétaires au fil des siècles :

* L’appartement de René de LONGUEIL et particulièrement le salon des captifs dont la cheminée fut sculptée par Gilles Guérin en 1646.
* L’appartement du Roi ou appartement à l’italienne avec la grande Galerie (salle des fêtes), la chambre du Roi et le cabinet aux miroirs.
* L’appartement du Comte d’ARTOIS et notamment la salle à manger d’été de style néo-classique décoré par l’architecte François-Joseph Bélanger.
* L’appartement du Maréchal LANNES de style Empire.

Le parc
Le parc

Enfin, le vestibule d’honneur, entrée principale du château, et le grand escalier, oeuvres de MANSART, qui ont fait l’objet d’une récente restauration, donnent au château toute sa majesté. Dans les sous sols du château, est installé le Musée du Cheval de Courses.

Le site présente l’histoire et l’architecture de ce château. Il permet de découvrir un aperçu de ses intérieurs. Il évoque aussi l’histoire du parc du domaine de Maisons depuis René de LONGUEIL jusqu’à nos jours. Il permet de découvrir de même l’évolution de l’activité hippique de Maisons-Laffitte initié par le Comte d’ARTOIS et qui s’est développée à l’époque de Jacques LAFFITTE.

Le visiteur du site trouvera enfin toutes les indications pratiques pour la visite du Château de Maisons et du Musée du Cheval de Courses ou pour se rendre à Maisons-Laffitte. Il trouvera également l’annonce des évènements et manifestations culturelles organisés au Château.

VISITER LE SITE
www.maisonslaffitte.net

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE