LA FRANCE PITTORESQUE
Journée des Épinards
()
Publié le mercredi 14 avril 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article En 1562, à l’époque des guerres civiles en Provence, le comte de Sommerive, qui venait d’être fait lieutenant du roi en cette province, cherchait à s’emparer d’Aix, lorsqu’il fut servi par un heureux hasard. Le seigneur de Carces (voir Carcistes) allant le rejoindre, trouva auprès de la chapelle de Saint-Marc, lieu de pèlerinage très révéré dans le pays, plusieurs habitants d’Aix qui se plaignirent à lui qu’étant venus à cette chapelle, suivant l’antique usage, en chemise, pieds nus et sans parler, ils avaient fait la rencontre d’un parti de huguenots, et que de ces derniers les uns s’étaient amusés à jeter sur leur chemin des graines d’épinards qui leur avaient mis les pieds en sang, tandis que d’autres leur lançaient des coups de fouet dans les jambes pour les faire parler et leur faire rompre leur vœu. Animés par la vengeance, ils offrirent au seigneur de Carces de l’introduire dans la ville, ce qui fut accepté de suite, et ne tarda pas à être exécuté.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE