LA FRANCE PITTORESQUE
Parti des Ganifs ou Ganivets
()
Publié le mardi 13 avril 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article Durant la Fronde, en 1650, deux partis ennemis divisèrent la ville d’Aix et troublèrent quelque temps la Provence. « C’étaient, dit Bouche (Histoire de Provence, liv. X), le parti des Sabreurs, qui tenaient pour les princes contre le cardinal, et celui des Ganifs ou Ganivets, qui tenaient pour le roi et le cardinal contre les princes, ainsi dits peut-être de ce qu’on les croyait être des ganifs et des tranche-plumes au regard des sabres ; lesquels deux partis ont été autrement surnommés dans la ville de Draguignan, du nom de Sabreurs et de celui de l’Industrie, ce dernier étant une même chose avec celui de Ganifs de la ville d’Aix ; et tout ceci ne procédait que de l’intérêt particulier des chefs de chaque parti, lesquels, pour se venger de leurs ennemis, y mêlaient l’intérêt de l’État ».

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE